Rosetta : Philae connait son lieu d’atterrissage

Alors que cinq sites d’atterrissage étaient présélectionnés pour le module Philae, c’est le site J qui a été retenu.

C’est le 11 novembre prochain que la sonde Rosetta libérera le module Philae, un engin qui aura pour mission de tenter de se poser sur la surface de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko.

Le choix du lieu d’atterrissage pour cette première est donc primordial. Sur les nombreux sites identifiés au départ, seuls cinq ont été présélectionnés. Désormais, il ne reste plus que un, le site J. « Nous n’avons pas vraiment eu l’embarras du choix, car la surface de la comète est très accidentée avec des falaises de 10 mètres, des rochers de 5 mètres » explique Francis Rocard, responsable des programmes d’exploration du système solaire au CNES.

Si le choix du site principal s’est révélé relativement simple, le choix du site de secours a été nettement plus compliqué. C’est finalement le site C qui a été retenu comme alternative de secours.

Voici le site choisi pour l'atterrissage du robot-laboratoire Philae chargé d'analyser la comète Chury.

philae-s-primary-landing-site-1

philae-s-primary-landing-site-close-up-node-full-image-2-

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMarchés émergents : l’offensive Android One a commencé
Article suivantiPhone 6 : précommandes records ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here