Rosetta : Philae se posera sur le site d’Agilkia

Suite au concours lancé par l’Agence spatiale européenne (ESA) pour trouver un nom au site d’atterrissage du module Philae, c’est Agilkia qui a été retenu.

C’est sur le site d’atterrissage baptisé Agilkia, à la surface de la comète Tchourioumov-Guérassimenko, que le module Philae tentera de se poser le 12 novembre prochain. Ce nom a été choisi parmi toutes les propositions faites dans le cadre du concours lancé par l’Agence spatiale européenne (ESA).

Proposé par Alexandre Brouste, un Français, Agilkia fait référence à l’Égypte ancienne, tout comme Rosetta et Philae. Agilkia est une île sur le Nil. Elle est connue parce que les temples de l’île de Philae, menacés par les eaux après la construction du barrage d’Assouan, ont été déplacés sur cette île dans les années 70.

Comme l’explique Felix Huber, de l’agence spatiale allemande, « Le choix a été très difficile » parmi les plus de 8 000 propositions faites, en provenance de 135 pays.

En tant que vainqueur du concours, Alexandre Brouste sera invité au Centre européen d’opérations spatiales (ESOC) de l’ESA à Darmstadt, en Allemagne, pour suivre en direct l’atterrissage de Philae sur la comète le 12 novembre prochain.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDucati Multistrada 1200/1200S : premier aperçu
Article suivantRM-1090 : le premier Microsoft Lumia ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here