Accueil » Science » Rosetta est une sonde très connectée

Rosetta est une sonde très connectée

Rosetta n’est pas qu’une simple sonde en orbite autour d’une comète, elle est aussi un objet véritablement connecté.

Comme tous les engins spatiaux qui se respectent, la sonde européenne Rosetta est connectée à son centre de contrôle. Mais plus que cela encore, Rosetta est véritablement une sonde connectée.

Pour s’en convaincre, il suffit de constater que Rosetta dispose de son propre compte Twitter, de sa propre page Facebook, mais aussi de son propre blog. En fait, plus qu’un engin d’exploration de l’espace, la sonde Rosetta signe le renouveau de la communication de l’Agence spatiale européenne (ESA).

Comme l’explique Fernando Doblas, chef du Département de la Communication de l’ESA, « On vit dans un monde où les gens ne veulent plus recevoir l’information passivement. Il faut être acteur de l’information. […] Nous avons bien compris l’importance des réseaux sociaux ». C’est par exemple pour cette raison que, le 20 janvier dernier, Rosetta avait tweeté « Salut, le monde ! » juste après son réveil après 31 mois d’hibernation dans l’espace.

Depuis, la sonde utilise tous les moyens mis à sa disposition pour régulièrement poster des communiqués sur ses activités, des images inédites de la comète, allant même jusqu’à échanger des tweets avec Philae (@Philae2014), le module qu’elle doit toute prochainement larguer sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko. Pour les 89 000 abonnés comptés au début novembre, Rosetta a tout de même tweeté plus d’un millier de fois.

Le 12 novembre prochain, à l’occasion de l’atterrissage de Philae sur la comète, l’ESA compte proposer un programme en « continu » sur les réseaux sociaux, « On a besoin du soutien du public », souligne Fernando Doblas, « Il faut que le public soit fier de ce que l’Europe réalise ».

Preuve que la nouvelle stratégie de communication de l’ESA fonctionne, la retransmission en direct du rendez-vous de Rosetta avec la comète, le 6 août dernier, a été suivie par 500 000 internautes. L’atterrissage de Philae risque d’attirer encore plus de monde. Dans ce sens, l’ESA annonce que ses tuyaux ont été dimensionnés « pour des millions de vues ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

En utilisant le hashtag #GoodbyePhilae, tout le monde peut dire au revoir à Philae

#GoodbyePhilae : il est temps de dire au revoir à Philae

Il est temps de dire au revoir à Philae. Toute communication avec l’atterrisseur sera désormais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *