Rosetta : une vidéo pour présenter les sites d’atterrissage de Philae

Si tout se passe bien, c’est le 11 novembre prochain que le module Philae devrait se poser sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Voici une vidéo qui dévoile les deux sites d’atterrissage retenus.

Les scientifiques et les ingénieurs en charge de la mission Rosetta ont tranché, ils ont défini les deux zones d’atterrissage possible pour le module Philae, cela sera soit le site J soit le site C, le premier étant le site principal, le second le site de secours.

Comme le CNES l’a expliqué, le choix du site d’atterrissage n’a pas été évident en raison des nombreuses contraintes. C’est par une modélisation 3D de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko que le CNES présente les deux sites.

Pour comprendre cette infographie, il faut savoir que les zones en rouges disposent en permanence de Soleil alors que les zones en bleu sont tout le temps à l’ombre.

Le choix de zones jaunes s’apparente à un compromis entre phase diurne et nocturne. Le petit plus du site J est qu’il se situe plus près des zones actives, ce qui serait une aubaine pour les scientifiques.

Il est à préciser que rien n’est pour le moment encore véritablement définitif, que le choix peut encore évoluer selon des informations de dernières minutes.

Vidéo : les cibles de Philae sur la comète « Chury »
Vidéo : les cibles de Philae sur la comète « Chury »

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNvidia lance sa GeForce GTX 980
Article suivantGros mystère autour de Twitpic

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here