#RoyalBaby : plus de 25 000 tweets à la minute

L’annonce de la naissance du bébé de Kate et William est un véritable phénomène populaire avec plus de 25 300 tweets échangés à la minute.

Si le hashtag #RoyalBaby a été utilisé près d’un million de fois depuis l’admission de la duchesse de Cambridge à l’hôpital St Mary, lundi matin à Londres, le réseau social s’est véritablement enflammé à 20h37, quelques minutes après l’annonce de l’accouchement.

Si Kate a donné naissance à 16h24 à un petit garçon de 3,8 kilos, c’est en effet sous le coup de 20h37 que Twitter a enregistré un pic de trafic à plus de 25 300 tweets par minute, lorsque l’annonce publique a été faite.

Il est certain que les réseaux sociaux seront encore très actifs dans les heures et jours à venir, jusqu’à la présentation officielle du chérubin et à la divulgation de son prénom.

Comparativement aux autres événements des douze derniers mois, cette naissance est néanmoins loin derrière les 132 000 tweets à la minute enregistrés lors de l’élection du pape François, ou des 237 000 tweets par minute obtenus par Barack Obama lors de sa réélection, sans parler du retour des Spice Girls (116’000 tweets minute).

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS 7 : retard de la bêta 4
Article suivantGoogle Glass : un modèle pour nos amis les bêtes ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here