Russie : 64% de Français favorables à la livraison de navire de guerre

Selon un sondage, 64% des personnes interrogées seraient favorable à ce que la France livre des navires de guerre à la Russie.

Est-ce que la France va livrer des Mistrals à la Russie ? Pas pour le moment vu que la livraison des navires de guerre a été reportée « jusqu’à nouvel ordre » par Paris en raison du conflit ukrainien. L’IFOP a mené un sondage pour connaitre le sentiment des Français sur cette question.

Selon ce sondage, 64% des personnes interrogées souhaitent que la France livre les navires à la Russie, contre 36% qui estiment qu’elle ne devrait pas le faire.
Une majorité des sondés, 75%, jugent par ailleurs que le refus de Paris de livrer ces navires sera « très », « assez », « peu » ou « pas du tout efficace » pour régler le conflit entre l’Ukraine et la Russie. 25% des personnes ne sont pas de cet avis.

Le sondage révèle également que 72% des personnes interrogées considèrent que ce report « va nuire à l’industrie de défense française, en mettant en danger d’autres contrats commerciaux », mais va aussi « favoriser les autres grands pays concurrents de la France en matière d’industrie de défense » pour 69% des sondés. « Ce refus de livrer les navires Mistral va dégrader la réputation de la France à l’international » estiment 56% des Français interrogés et « aura des conséquences négatives directes pour les chantiers navals en France, et pour l’emploi » de l’avis de 77% des sondés.

Plus globalement, 63% des personnes interrogées estiment que Paris a été suffisamment présente dans les négociations diplomatiques entre Moscou et Kiev et 49% que Paris a été efficaces pour tenter de régler le conflit entre les deux pays.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRapport parlementaire sur les conséquences des écoutes de la NSA
Article suivantLa NSA se serait infiltrée en Corée du Nord depuis 2010

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. La France a montré ses réticences sur la situation en Ukraine et à eu raison. En revanche la construction des 2 navires represente des investissements énormes pour les chantiers navals, et les salariés ainsi que tous les français n’ont pas à subir les conséquences d’une éventuelle non-livraison. Notre situation financière est tellement grave, qu’il faut livrer ces 2 navires. Je suis un ancien de la Marine Nationale et pas du tout militariste, mais… réaliste . Qu’en pensez vous ?…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here