Safari attire la convoitise de Yahoo! et Microsoft

C’est en 2015 que le contrat liant Apple à Google prend fin au sujet du moteur de recherche par défaut de Safari. Il s’agit d’une opportunité pour Yahoo! et Microsoft de se positionner comme successeur.

Le fait que Yahoo! devient le nouveau moteur de recherche par défaut de Firefox aux États-Unis doit donner des idées à Yahoo!, mais aussi à Microsoft. En effet, c’est en 2015 que le contrat liant Apple et Google doit prendre fin.

Alors que Safari n’est pas forcément très populaire sur OS X, le véritable enjeu se situe plutôt du côté d’iOS où le navigateur d’Apple récolte de statistiques très enviées vu qu’il récolte 35,3% du surf mobile mondial. Être le moteur de recherche par défaut serait donc une véritable aubaine.

Le moment de changer de moteur de recherche par défaut semble d’autant plus propice pour Apple que la firme de Mountain View tente depuis plusieurs années de prendre ses distances de Google, à l’instar du passage de Google Maps à Plans.

Alors que Re/code prétend que Marissa Mayer travaillerait à faire de son service le moteur de recherche par défaut de Safari, Microsoft a marqué de sérieux points en devenant la source de résultats proposés par Spotlight et Siri.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoPro s’intéresse aux drones
Article suivantLa NSA veut jouer au « gentil » en ouvrant le code source de Nifi

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here