Sally Ride : la première astronaute américaine aurait eu 64 ans

Née le 26 mai 1951, Sally Ride, la première femme américaine dans l’espace, aurait eu 64 ans aujourd’hui.

C’est en Californie, le 26 mai 1951, qu’est née Sally Ride. Dès son enfance, elle a la tête dans les étoiles lorsqu’elle regarde dans son télescope. À l’université, son choix est évident : elle sera physicienne.

À la sortie de Stanford, elle tombe sur une annonce disant que la NASA cherche des astronautes. Alors qu’il s’agissait d’un corps 100% masculin, cette annonce est différente en acceptant aussi les candidatures féminines. Comme 8 000 autres candidats, Sally Ride n’hésite pas une seconde.

En janvier 1978, elle est ainsi officiellement invitée à rejoindre le corps des astronautes de la NASA. Pendant cinq ans, elle officiera en tant que « CapCom », Capsule Communicator, un rôle stratégique faisant d’elle la voix qui accompagne les astronautes dans l’espace, leur seul lien avec la Terre.

Finalement, en 1983, Sally Ride est choisie pour embarquer pour une mission à bord de la navette Challenger. Elle va ainsi devenir la première femme américaine dans l’espace.

Malgré le scepticisme de certains conservateurs, la mission se déroule parfaitement. À son retour, elle déclare : « La chose que je retiendrai de ce vol, c’est que je me suis beaucoup amusée. »

La jeune femme retournera même une seconde fois dans l’espace l’année suivante. Alors qu’elle aurait dû y retourner une troisième fois, l’explosion de la navette en 1986 mis une fin brutale aux voyages spatiaux habités, laissant Sally Ride au sol.

C’est en 1987 que Sally Ride quitte la NASA pour devenir professeur de physique à l’université de San Diego. Atteinte d’un cancer au pancréas, elle décède le 23 juillet 2012, à l’âge de 61 ans.

Dans son testament, elle révèle son homosexualité. Elle était en couple depuis 27 ans avec Tam O’Shaughnessy, une amie d’enfance avec qui elle a coécrit six livres de science pour les enfants.

Alors que Sally Ride célébrerait aujourd’hui ses 64 ans, Google lui consacre un doodle animé.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple laisse fuiter une image de l’iPhone 6C
Article suivantTwitter : acquisition prochaine de Flipboard ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here