Salon de Shanghai : encore un concept-car pour Audi

Après le coupé biturbo essence à Los Angeles et le break hybride diesel à Genève, Audi profite du Salon de Shanghai pour y présenter le Prologue Allroad Concept.

Comme l’ont déjà prouvé le coupé biturbo essence présenté à Los Angeles et le break hybride diesel dévoilé à Genève, Audi explore de nouvelles pistes. Poursuivant cette exploration, la marque aux anneaux profite du Salon de Shanghai pour y dévoiler sa nouvelle vision du break tout-chemin : le Prologue Allroad Concept.

Ce prototype est un hybride rechargeable de 5,13 m de long, équipé d’un V8 4.0 l TFSI biturbo de 603 ch associé à un moteur électrique greffé à la boîte Tiptronic à 8 rapports pour un total de 734 ch et 900 Nm. Audi nous promet un 0 à 100 km/h en 3,5 s.

Avec sa batterie de 14,1 kWh, son autonomie électrique est de 54 km. Son cycle normalisé annoncé est de 2,4 l aux 100 km !
Grâce à la technologie AWC (Audi Wireless Charging), la voiture peut être chargée aussi sans contact, via une plateforme à induction.

Par rapport à la Prologue Avant, cette Prologue Allroad Concept a été rehaussée de 77 mm. Les designers lui ont ajouté quelques éléments esthétiques pour un air plus aventurier.

La Prologue Allroad Concept dispose de la transmission intégrale et d’une suspension à 5 bras sport adaptative et pneumatique. Elle peut aussi compter sur quatre roues directrices.

À l’intérieur, Audi a installé trois écrans tactiles face aux passagers, et un quatrième pour la climatisation et le multimédia. Le confort est assuré par des sièges qui s’adaptent directement aux passagers grâce à l’identification de leur smartphone.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNouvelles gestuelles pour Chrome pour iOS
Article suivantLes services de Microsoft s’incrustent dans Cyanogen

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here