Samsung Apple pourrait d’emblée écraser Apple Pay

C’est à l’occasion du MWC 2015 que Samsung a présenté sa réponse à Apple Pay : Samsung Pay. Ce service pourrait bien écraser son concurrent.

Pour Samsung, le fait marquant du MWC 2015 aurait certainement dû être la présentation du Galaxy S6 et du Galaxy S6 Edge, les nouveaux fleurons de la marque sud-coréenne. Réflexion faite, le véritable fait marquant devrait plutôt être Samsung Pay.

Comme son nom l’indique clairement, ce service vise clairement à venir concurrencer Apple sur le marché du paiement mobile, mais aussi Wallet de Google qui est installé avec Android.
Annoncé pour le second trimestre 2015, Samsung Pay pourrait d’emblée faire très mal à la concurrence. En effet, d’emblée, le service est « compatible avec plus de points de vente que n’importe laquelle des solutions concurrentes, via une seule application. »

En promettant, dès son lancement, un système de paiement mobile largement plus compatible que l’Apple Pay grâce à sa technologie Magnetic Secure Transmission (MST), Samsung pourrait frapper fort, très fort. C’est en ayant récemment fait l’acquisition de la société LoopPay, qui avait le choix de cette technologie, que Samsung peut proposer une solution qui est compatible avec 90% des lecteurs de cartes bancaires à piste magnétique, contre seulement 3% pour la technologie NFC utilisée par Apple.

Techniquement parlant, la coque pour smartphones de LoopPay transforme l’ordre de paiement en courant magnétique et l’envoie au lecteur de carte habituel du marchand.

La sécurisation de Samsung Pay sera garantie par Knox, le système de sécurité mobile d’entreprise du fabricant coréen, mais aussi par un lecteur d’empreinte digitale et par un dispositif à jeton qui évite de transmettre sur internet le numéro de carte bancaire de l’acheteur à chaque transaction.

Alors que Google vient de racheter Softcard, Samsung Pay pourrait bien créer une certaine confusion pour tous les utilisateurs d’Android.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft : deux Lumia 4G pour se repositionner sur l’entrée de gamme
Article suivantHTC présente le One M9

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here