Samsung : le Galaxy Note 4 au cœur du Gapgate

Si la polémique du Bendgate a frappé l’iPhone 6, c’est le Gapgate qui place de Galaxy Note 4 au centre d’une autre polémique. Un #Gapgate pour le Galaxy Note 4 ?

Après le problème de pliage de l’iPhone 6, le Bengate, c’est un problème d’espace vide, Gapgate, qui cible le Galaxy Note 4 que vient de lancer Samsung.

Pour le moment uniquement commercialisé en Corée du Sud et en Chine, le Galaxy Note 4 souffrirait d’un défaut de fabrication : un espace vide assez important entre l’écran et le châssis. Comme le prouve les témoignages que l’on trouve sur internet, cet espace est suffisamment grand pour pouvoir y glisser jusqu’à deux cartes de visite.

Le principal problème d’un tel espace est que de la poussière ou du liquide pourrait s’infiltrer par cet interstice, une intrusion qui pourrait compromettre le bon fonctionnement du Galaxy Note 4.

À l’instar d’Apple qui a minimisé l’importance du Bengate, Samsung en fait de même en annonçant que « Le problème signalé n’affecte pas la fonctionnalité ou la qualité du Galaxy Note 4 […] Nous assurons nos clients que tous les Galaxy Note 4 répondent aux normes de fabrication et sont soumis à de stricts contrôles de qualité » et en précisant que « le problème ne toucherait que très peu d’appareils ».

Alors que le Galaxy Note 4 devrait être commercialisé courant octobre en France, il faut espérer que ce problème soit résolu d’ici là.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBendgate : l’HTC One M8 ne fait pas mieux que l’iPhone 6
Article suivantDucati : une Scrambler 2015 au charme indéniable

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here