Samsung Galaxy S3 : quel est le meilleur smartphone du moment ?

Windows Phone a la cote auprès des assistants vocaux. Après « Siri » qui répondait le Nokia Lumia 900, « S-Voice » répond que c’est le HTC Trophy qui serait le meilleur smartphone !

À la question « quelle est le meilleur smartphone ? », l’assistant vocal d’Apple, « Siri », répond l’iPhone dans sa version française, mais désigne le Nokia Lumia 900 dans sa version anglophone, un Windows Phone donc.

Cette réponse pourrait paraitre paradoxale qu’un produit Apple désigne un produit de la concurrence. Mais cela s’explique par le fait que le smartphone se connecte à une base de données indépendante d’Apple, Wolfram Alpha et que le Lumia 900 de Nokia a bénéficié d’une très bonne notation et d’avis favorables sur les sites de consommateurs américains. C’est pour ces raisons que la base de données l’a adoubé comme étant le meilleur smartphone existant.

Bien évidemment que cela n’a pas vraiment été du goût de la firme à la pomme qui a rapidement corrigé le tir. Mais « Siri » n’est pas le seul à s’être entiché des Windows Phone…

En effet, lorsque la même question est posée à « S-Voice », l’assistant vocal qui équipe le Samsung Galaxy S3 répond que le meilleur smartphone est le HTC Trophy, l’un des premiers mobiles sortis sous Windows Phone 7.

Là encore, c’est une base de données qui est à l’origine de ce crime de lèse-majesté puisque « S-Voice » a été puisé sa réponse informations dans les notations d’utilisateurs de la chaîne de magasins Best Buy.

Reste à savoir si Samsung va réagir aussi rapidement qu’Apple pour ramener son assistant vocal vers un peu plus de corporatisme.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNokia Lumia : en France au début du mois de juin
Article suivantGoogle : nouvelle victoire contre Oracle

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here