Un Samsung Galaxy X pliable qui semble se confirmer pour 2017

Cela fait un certain temps déjà que l’on sait au travers des brevets déposés que Samsung travaille activement sur un smartphone pliable. Mais depuis quelque temps, les rumeurs deviennent plus consistantes en évoquant le lancement d’un premier mobile pliable pour l’année prochaine. Cette information fait à nouvelle fois la une de l’actualité high-tech en étant encore plus précise.

C’est le site SamMobile qui annonce que Samsung devrait lancer cinq smartphones l’année prochaine. Il y aura les Galaxy S8 et S8 Edge en début d’année, les Galaxy Note 7 et Note 7 Edge au second semestre… et le Galaxy X. Pour les quatre premiers appareils, on sait seulement qu’ils seraient équipés d’un écran Super AMOLED de 2 560 x 1 440 pixels, épaulé par une technologie qui améliorera le rendu des couleurs. Pour le dernier, c’est le mystère.

En fait, ce mystérieux Galaxy X devrait être le fameux smartphone pliable évoqué par les rumeurs depuis un certain temps. Pour l’heure, on le connait que sous le nom de Project Valley. À ce qui se dit à son sujet, il pourrait être équipé d’un écran 4K utilisant la technologie de traitement des couleurs Diamond PenTile. Plié, son écran serait de 5 pouces alors que sa taille passerait à 7 pouces une fois l’appareil déplié. De fait, ce terminal serait autant un smartphone qu’une tablette, selon qu’il soit plié ou pas.

Alors que le marché des smartphones commence à saturer et qu’il n’est plus vraiment alimenté par de véritables innovations, ce Galaxy X pourrait lui donner une grosse bouffée d’air frais en lui apportant une sacrée dose de nouveauté. La question que l’on peut d’ores et déjà se poser est de connaitre le prix d’un appareil si novateur.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUne amende de 3 milliards d’euros infligée à Google par l’Europe ?
Article suivantFree est toujours en pleine phase de croissance
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here