Samsung S4 : qui a dit qu’il serait sous Android ?

Selon certaines rumeurs, le successeur du Galaxy S3 pourrait ne plus être sous Android, mais sous Tizen.

Les sorties successives des Galaxy S, S2 et S3 ont été des réussites pour Samsung. Celle du modèle suivant, le Galaxy S4, se doit d’être à la hauteur de ses prédécesseurs. Dans cette optique, plein de rumeurs circulent sur ce que pourrait être le prochain fer de lance de la gamme Galaxy S.

Si certains ont évoqué un écran incassable, des caractéristiques techniques hors norme, c’est au tout du système d’exploitation d’être remis en cause. En effet, certaines rumeurs affirment que le nouveau Galaxy S4 ne tournerait plus sous Android, mais sous Tizen, un autre système d’exploitation mobile open source.

Tizen est open source et est basé sur le noyau Linux, à l’instar d’Android ou Ubuntu, et sur le principe des applications HTML 5. À l’origine, Tizen s’appelait LiMo (Linux Mobile). Ce n’est qu’une rumeur qui associe la sortie de Tizen 2.0 et celle du Galaxy S4 au premier trimestre 2013. Mais outre cette association d’idées, Samsung n’aurait rien à perdre dans l’aventure, puisque son catalogue d’applications fonctionnerait sous Tizen.

Le CES de Las Vegas, qui aura lieu la semaine prochaine, sera peut-être l’occasion d’y voir plus clair.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCES 2013 : que nous réserve l’avenir technologique ?
Article suivantBlackBerry 10 : subsiste-t-il une chance de contrecarrer l’iPhone ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here