Samsung se restructure pour faire face à la mévente des Galaxy S5

Aussi bon que soit le Galaxy S5, sa mévente provoque une cascade de répercussions chez Samsung. La dernière en date est le remplacement du responsable de la division mobile.

Samsung comptait sur son Galaxy S5 pour inonder le marché, c’est ainsi que son fleuron avait bénéficié d’une production 20% supplémentaire à celle de son prédécesseur. La réalité du marché a malheureusement fait qu’il s’est vendu 40% moins bien. Ainsi, trois moins après son lancement, la Galaxy S5 s’est vendu à 12 millions d’unités contre 16 millions d’exemplaires pour le Galaxy S4.

Cette mévente a bien évidemment laissé un gros stock d’appareils sur les bras de Samsung, mais aussi contribué au plongeon des résultats du groupe. C’est pour tenter d’enrayer l’érosion de ses revenus et de ses marges que la marque coréenne a déjà annoncé plusieurs mesures.

C’est ainsi que la marque a annoncé la réduction d’un quart à un tiers du nombre de smartphones qui seront lancés en 2015. Dans le but de se repositionner face aux constructeurs chinois, il a été également annoncé un renforcement de la production d’appareils sous la barre des 200 euros.

La dernière mesure de restructuration, annoncée par le Wall Street Journal, serait que l’actuel responsable de la division mobile, J.K. Shin, aurait été limogé au profit de l’arrivée de B.K. Yoon, l’actuel responsable de l’activité téléviseurs et équipements de salon. Hormis le fait de vouloir donner un nouveau souffle à la division mobile, cette nomination pourrait être aussi un signe de rapprochement entre le mobile et le salon, ce qui entrerait parfaitement dans la stratégie de Samsung de promouvoir la domotique.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité