Samsung : ses téléviseurs vont passer à Tizen

Le constructeur sud-coréen Samsung vient d’annoncer sa volonté d’équiper ses téléviseurs du système d’exploitation Tizen.

Le système d’exploitation Tizen est conjointement développé depuis de nombreuses années par Samsung et Intel. Ce système d’exploitation mobile se veut une alternative à Android de Google.

Alors que les appareils mobiles de Samsung fonctionnent principalement sur Android, cela fait déjà un certain temps que l’on s’interroge sur une éventuelle migration vers Tizen. Cette tendance semble avoir été initiée par les smartwatchs de la marque qui fonctionnent dorénavant sur cet OS.

Cette volonté de passer à Tizen devrait marquer une seconde étape en 2015 vu que Samsung vient d’annoncer sa volonté d’équiper ses nouveaux téléviseurs de ce système d’exploitation.

Aucune précision au sujet des appareils concernés, de leurs prix et leur date de commercialisation n’a été donnée pour le moment. On sait juste que Samsung profitera du Consumer Electronics Show de Las Vegas qui ouvrira ses portes la semaine prochaine pour présenter les premiers modèles de téléviseurs sous Tizen.

En adoptant Tizen, les téléviseurs de Samsung vont acquérir de la connectivité internet, mais seront également dotés de possibilités de synchronisation avec d’autres appareils. À ce sujet, le fabricant sud-coréen précise qu’un téléviseur et un téléviseur pourront par exemple dialoguer en Wi-Fi.

Alors que les résultats de Samsung ont plongé ces derniers mois, certains analystes considèrent que cette tentative de passer à Tizen vise à relancer son électronique grand public.

Le hic est que si Tizen est considéré comme une alternative à Android, les développeurs n’ont pour le moment pas suivi le mouvement, ce qui serait la raison actuelle pour que Tizen ne soit pas proposé sur les smartphones et tablettes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentBonne et heureuse année à tous
Article suivantSmartphones : l’iPhone remporte la bataille de Noël

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here