Samsung – Tizen : 1 million de Z1 vendu en Inde en 6 mois

Après des débuts difficiles, le système d’exploitation Tizen de Samsung semble vouloir décoller avec plus de 1 million de Z1 vendu en 6 mois en Inde.

Les retards successifs, en 2014, du lancement du premier smartphone équipé du système d’exploitation Tizen n’auguraient à priori rien de bon sur son avenir. Ce sentiment semblait se confirmer au début de cette année avec son lancement dans quelques pays émergents, notamment en Inde.

Mais face aux appareils sous Android One, proposés à moins de 100 dollars, Samsung a eu du mal à positionner son Z1. Ainsi, seulement 100 000 exemplaires ont été écoulés durant son premier mois de commercialisation.

Mais suite à quelques ajustements. Samsung semble avoir trouvé un marché pour son Z1 sous Tizen vu que ce sont finalement plus de 1 million d’unités qui étaient vendues en Inde durant les six premiers mois de sa commercialisation, des chiffres encourageants qui ont même dépassé les prévisions initiales.

Dès lors, le géant coréen prévoirait maintenant un Z2, un successeur au Z1 qui posséderait plus d’applications et de jeu vu que la bibliothèque d’applications a doublé depuis le mois de janvier. Alors qu’une version dorée du Z1 serait prévue, le Z2 ne serait en fait pas son remplaçant, mais un complément sur un segment légèrement plus élevé.

Il est bon de rappeler que Samsung a annoncé que Tizen constituerait le centre névralgique de ses produits d’ici 2020, ce qui signifie que le Z1 et le futur Z2 ne font qu’ouvrir la voie à de nouveaux appareils.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft laisse tomber la publicité en ligne
Article suivantPikes Peak : une voiture électrique remporte la plus célèbre course de côte au monde

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here