Samsung : de l'ultra haute définition pour le Galaxy Note 4

Alors que le Galaxy Note 4 est attendu pour cet été, Samsung pourrait bien décider d’équiper sa nouvelle phablette d’un écran de 5,7 pouces de 2 560×1 440 pixels.

Selon toutes vraisemblances, c’est cet été que Samsung devrait officialiser sa nouvelle phablette, le Galaxy Note 4. Cette présentation pourrait aussi avoir lieu plutôt à l’automne, à l’occasion de l’IFA de Berlin qui se tiendra du 5 au 10 septembre prochain.

En attendant cette officialisation par Samsung, de nouvelles rumeurs au sujet de ce Galaxy Note 4 évoquent un écran QHD de 5,7 pouces avec une résolution de 2 560 x 1 440 pixels. Pour autant que cette information se confirme, cela signifierait que le fabricant sud-coréen prend un virage vers la très haute définition pour ses appareils, comme c’est d’ores et déjà fait avec les deux nouvelles tablettes Galaxy Tab S de 8,4 et 10,5 pouces.

À l’instar du Galaxy S5, les bruits de couloirs annoncent également un lecteur d’empreintes digitales.

Selon les rumeurs, cette phablette pourrait par ailleurs embarquer un processeur SnapDragon 805 ou Exynos 5433 en fonction des marchés, 3 Go de RAM, un capteur photo de 16 mégapixels avec stabilisateur optique, mais pourrait également être étanche ou être équipé d’un écran incurvé.

De fait, beaucoup d’inconnues entourent encore ce Galaxy Note 4.

Un écran ultra haute-définition pour le futur Samsung Galaxy Note 4
Le Samsung Galaxy Note 3 avait déjà été présenté à l’IFA de Berlin, en 2013.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiWatch : enfin des détails ?
Article suivantJeudi de la santé : le « big data » au centre du débat

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here