Samsung : un Chromebook haut de gamme pour surfer sur la vague ?

Sans encore parler de déferlante, la vague Chrome OS semble de plus en plus séduire d’utilisateur. Histoire de surfer sur cette vague, Samsung serait en train de concevoir un Chromebook haut de gamme.

Si les machines, tournant sur Chrome OS, ne représentaient que 0,2% des ventes aux États-Unis en 2012, ce chiffre est passé à 9,6% en 2013, preuve chiffrée que la vague Chrome OS est lancée. De fait, le système d’exploitation de Google, après un peu de peine au lancement, semble avoir trouvé sa clientèle.

Il faut dire que les constructeurs jouent le jeu en proposant tout un choix de machine tournant sous Chrome OS. D’ailleurs, histoire de séduire de nouveaux clients, Samsung serait même en train de concevoir un nouveau Chromebook haut de gamme.

Avec un écran 12 pouces en 2 560×1 600 pixels, un processeur octocœur Exynos 5, une architecture de type bigg.LITTLE, un GPU Mali-T628, 3 Go de mémoire vive, de 16 à 32 Go d’espace de stockage, de la Wi-Fi et du Bluetooth, ou encore une autonomie d’environ 7 heures, ce nouveau Chromebook très séduisant devrait en outre peser seulement 1 kg. Dernière rumeur qui pourrait mettre tout le monde d’accord, cette machine pourrait être commercialisée à partir de 250 dollars !

Pour l’heure, aucune confirmation officielle n’est bien évidemment disponible, donc aucune date de sortie non plus. Mais le prochain CES sera peut-être l’occasion d’en découvrir plus sur ce Chromebook.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentQu’est ce qu’un langage de programmation côté serveur ?
Article suivant2013 : rétrospective high-tech

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here