Santé : Apple s’intéresse à la recherche ADN

Dans le cadre de son ResearchKit, Apple plancherait actuellement sur des applications qui permettront de recueillir des données génétiques.

C’est au mois de mars qu’Apple a lancé ResearchKit, sa plateforme dédiée à la santé. Pour aider les hôpitaux et scientifiques dans la recherche médicale, elle propose aux utilisateurs volontaires de remplir des questionnaires.

À l’heure actuelle, cinq applications ciblant notamment l’asthme, le diabète ou encore la maladie de Parkinson sont disponibles aux États-Unis. Des milliers de personnes ont accepté de participer à ces programmes.

Une des prochaines étapes concernerait les données génétiques. L’intention d’Apple ne serait pas de prélever directement des prélèvements d’ADN, cette tâche étant confiée à des laboratoires agréés. Son but sera plutôt de stocker les données génétiques dans son cloud afin de permettre aux scientifiques d’y accéder. Selon le MIT, les études sur le génome par le biais du ResearchKit ne porteraient pas sur l’intégralité du génome d’une personne, mais seulement sur quelques gènes médicalement importants pour comprendre certaines maladies.

Dans ce but, plusieurs partenariats auraient étaient signés, notamment avec l’Université de Californie et l’hôpital du Mont Sinaï, à New York.

Alors que la dernière version d’iOS propose une application « Santé », la santé semble être un axe essentiel pour Apple, comme ça l’est aussi pour Google et d’autres grands groupes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDécouverte de la doyenne des galaxies
Article suivantAirmote : un porte-clés connecté pour ne pas oublier son smartphone

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here