La santé connectée arrive en grandes surfaces

À l’instar des derniers appareils Apple et Samsung, la santé connectée arrive dans notre quotidien. Par le biais de nouveaux objets, cette santé connectée va même prochaine arriver en grandes surfaces. Le Coach stress de Mercurochrome.

Faisant partie des nouvelles fonctionnalités des derniers appareils mobiles, que cela soit smartphone ou smartwatch, la santé connectée commence à envahir notre quotidien. Cette invasion va même détendre vu que les fabricants d’objets connectés vont se lancer sur ce marché.
Marque incontournable pour tous les Français, Mercurochrome va surfer sur la vague de la santé connectée en proposant dès la mi-novembre deux coaches santé.

Le premier, le Coach forme sommeil, sera un bracelet à connecter à son smartphone. Il fournira à son utilisateur des conseils pour améliorer ses nuits.

Le second, le Coach stress, sera un clip à fixer au lobe de l’oreille pour mesurer le pouls. Associé à un smartphone, ce dispositif sert à mesurer le stress et à proposer des recommandations pour calmer la situation.

Plus que de simples objets connectés qui vont surfer sur la tendance de la santé connectée, ces deux appareils vont ouvrir une nouvelle voie, celle de la commercialisation grand public. En effet, Mercurochrome va proposer son Coach forme sommeil et son Coach stress en grandes et moyennes surfaces, tous deux au prix de 39,90 euros. Les deux dispositifs sont compatibles avec les appareils sous iOS et Android.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVaio : une tablette haut de gamme pour les créatifs
Article suivantiOS 8 peine à séduire

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here