Santé : fumer du cannabis réduit la croissance

Une nouvelle étude consacrée au cannabis révèle qu’en fumer régulièrement, lorsqu’on est jeune, contribue à réduire la croissance.

Des scientifiques de la Pir Mehr Ali Shah Agriculture University Rawalpindi au Pakistan ont étudié le niveau de certaines hormones chez des jeunes, fumeurs de cannabis ou pas, pour détecter des effets de la drogue sur l’organisme.

C’est comme cela qu’ils ont découvert que les garçons qui fument régulièrement de la marijuana avant la puberté ont une croissance réduite. Il a en effet été constaté que les non-fumeurs pèsent en moyenne 4 kilos de plus et mesurent 4,6 pouces de plus vers l’âge de 20 ans par rapport aux fumeurs de cannabis.

« La consommation de marijuana peut provoquer une réaction de stress qui stimule l’apparition de la puberté, mais aussi supprime les taux de croissance », explique le Dr Syed Shakeel Raza Rizvi, le responsable de cette étude.

Il a aussi été constaté que les niveaux d’hormones liés à la puberté, comme la testostérone et l’hormone lutéinisante (LH), sont supérieurs chez les fumeurs de cannabis. Le niveau de cortisol, l’hormone du stress, est également supérieur.

À la vue des résultats de cette étude, il est bon de rappeler que le cannabis est une drogue généralement illicite, ce qui ne l’empêche pas d’être largement disponible en Europe. On estime qu’il a 80,5 millions d’Européens qui en ont consommé au moins une fois dans leur vie.

Alors que différentes études ont déjà été menées sur le cannabis, c’est la première étude qui se penche sur les fumeurs pré pubères afin d’avoir une meilleure compréhension des dangers pour les enfants.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUne tortue de mer a droit à une mâchoire imprimée en 3D
Article suivantDes cellules souches pourrait réparer les dégâts au cœur

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Effectivement, le cannabis n’a d’effets notoires que sur les personnes en peine croissance. Et pourtant, c’est la consommation dans cette population qui explose deux de nombreuses années. C’est pour cette raison qu’il faut enfin s’attaquer à la consommation de cannabis chez les mineurs. Les descentes de police coûtent cher et ne donnent rien depuis des lustres. Il faut cesser de laisser aux dealers et trafiquants le soin de fixer les règles du jeu. La légalisation permettrait de réserver la vente de cannabis aux personnes majeures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here