Santé : lorsque la technologie permet à une quasi-aveugle de voir des enfants

Avec moins d’1/20e à chaque œil, Fatiha ne pouvait pas voir ses enfants. Grâce à des lunettes high-tech, cette quasi-aveugle a enfin pu découvrir le visage de ses enfants.

Âgée de 47 ans, Fatiha n’a jamais pu voir ses enfants à cause de sa vision qui est moins d’1/20e à chaque œil. Grâce à des lunettes high-tech développées par l’équipementier ophtalmologique français Essilor, cette mère de famille a enfin pu les voir.

Ces lunettes très sophistiquées sont équipées d’une petite caméra et d’une télécommande. Elles peuvent zoomer et prendre des photos de détails pour les afficher sur les verres, à portée des personnes à très basse vision.

Essilor précise qu’il s’agit d’un prototype, encore loin d’être au point. Par contre, pour Fatiha, ces lunettes sont une bénédiction qui lui ont permis de découvris ses enfants, mais qui lui donne aussi « une faim de regarder les choses autour de moi, de découvrir tout ce qui m’entoure et de pouvoir associer une voix à un visage… ».

Les bénéfices apportés par ces lunettes sont incommensurables pour les personnes à très basse vision, il ne reste plus qu’à espérer que cette expérience positive contribue à faire avancer plus rapidement les recherches d’Essilor.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker