Sécurité informatique : faites-vous partie des millions de victimes journalières ?

1,5 million d’utilisateurs qui sont quotidiennement victimes de pirates informatiques ! C’est ce que révèle un expert en sécurité informatique du consultant américain Kaufman, Rossin & Co.

C’est à l’occasion d’un forum sur la cybersécurité organisé par la Chambre de commerce du Panama que Jorge Rey, responsable de la sécurité informatique du consultant américain Kaufman, Rossin & Co., a révélé que 1,5 million d’utilisateurs qui sont quotidiennement victimes de pirates informatiques.

Ce spécialiste en matière de sécurité informatique explique que ce 1,5 million de victimes est la moyenne journalière des 556 millions d’attaques enregistrées annuellement contre les réseaux sociaux, les messageries électroniques, les comptes bancaires ou encore les entreprises.

D’ailleurs, la popularité des réseaux sociaux n’est pas étrangère au nombre d’attaques en étant un véritable vivier particulièrement propice à la collecte de données personnelles en vue de perpétrer des activités illégales par la suite, qu’il s’agisse de vol ou d’extorsion.

Quelle est votre situation par rapport à ces chiffres ? Faites-vous partie de ces victimes ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJeux vidéo : la campagne de séduction d’Apple
Article suivantFreebox Crystal : êtes-vous éligible pour l’obtenir à 1,99 euro par mois ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here