SeeThru : l'alternative française à la réalité augmentée

Si les Google Glass sont la solution actuellement la plus connue en matière de réalité augmentée, la technologie française n’est pas en retard avec les SeeThru développées par Laster Technologies.

Est-ce qu’une alternative française sera prochainement opposée aux Google Glass ? C’est possible, c’est en tout cas l’ambition de Laster Technologies qui compte pouvoir commercialiser ses SeeThru. Mais pour le moment, le projet est en recherche de financement via Kickstarter.

Concrètement, les SeeThru devraient être des lunettes connectées fonctionnant de pair avec votre smartphone via Bluetooth. Grâce à un écran de 800×600 pixels, des informations seront affichées dans le champ de vision selon le principe de la réalité augmentée.

N’embarquant pas de caméra, ces SeeThru permettront tout de même de passer des appels, de répondre à ses messages ou mails, d’écouter de la musique, etc.

Selon Laster Technologies, ces lunettes pèseront 55g, bénéficieront d’une autonomie de 6 à 8 heures et offriront un champ de vision 2 à 3 fois plus large que celui des Google Glass. Pour autant que le financement nécessaire est récolté, ces SeeThru pourraient être proposées dès avril 2014, au prix de 349$.

SeeThru, les Google Glass à la française ?
SeeThru, les Google Glass à la française ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 8 : est-ce que Microsoft se serait sabordée face à Chrome OS ?
Article suivantiPhone 5S et 5C : vive la 4G de Free Mobile !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here