Semi-conducteurs : IBM investit 3 milliards de dollars dans la recherche

IBM mise clairement sur la recherche. Après avoir récemment annoncé un investissement de un milliard de dollars dans le cloud, c’est au tour de la recherche sur les semi-conducteurs de recevoir 3 milliards de dollars d’investissement.

IBM mise clairement sur la recherche pour répondre aux attentes de demain. C’est dans ce sens que Big Blue a par exemple récemment annoncé son intention d’investir un milliard de dollars dans le cloud, plus particulièrement au niveau de ses applications d’entreprise.

Aujourd’hui, c’est aux semi-conducteurs qu’IBM s’intéresse en annonçant un investissement de 3 milliards de dollars sur cinq ans dans la recherche.

Selon le Guardian, cet investissement vise avant tout à repousser les limites actuelles de la technologie pour continuer à respecter la loi de Moore qui prédit que le nombre de transistors des microprocesseurs double tous les ans à coût constant. Aujourd’hui, pour répondre à cette attente, de nouvelles technologies doivent être étudiées.

C’est ainsi qu’un premier projet vise des technologies silicium de 7 nanomètres et moins alors que les possibilités actuelles se situent aux alentours de 22 nanomètres. Loin d’être simple, ce projet devra résoudre certains problèmes de physique pour y parvenir.

Un deuxième projet visera à trouver des alternatives au silicium, de nouveaux matériaux capables de réaliser des puces électroniques plus petites et plus denses. Des pistes liées à la nanoélectronique à base de carbone, la photonique sur silicium, et l’informatique quantique et cognitive doivent notamment être explorées.

Alors qu’IBM dispose déjà de nombreux brevets dans ces domaines, l’idée est donc clairement d’investir dans la recherche du futur avec l’idée de monétiser la connaissance et pas forcément les produits. Dans ce sens, des rumeurs évoquent que Big Blue pourrait céder ses activités de fabrication des semi-conducteurs.

IBM met 3 milliards de dollars dans la recherche liée aux semi-conducteurs
IBM met 3 milliards de dollars dans la recherche liée aux semi-conducteurs

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPlus que 22 000 km à parcourir pour Rosetta
Article suivantAvec KizON, LG propose de garder un œil sur ses enfants

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here