SEO : Google améliore sa communication en matière de pénalités

Acteur incontestable du référencement sur internet, Google était relativement obscur au sujet de son algorithme de référencement, entre ce qui améliore le référencement et ce qui le pénalise. Le géant du web va désormais communiquer sur ce dernier point.

En matière de référencement, on parle souvent de ce qu’il faut faire, sous-entendues que certaines pratiques ne sont pas tolérées par Google. C’est effectivement le cas avec des pénalités qui peuvent être prononcées contre certains sites. Après les ouï-dire sur ce qui déclenchait ou pas une sanction, le géant du web a décidé de désormais fournir des exemples d’URL où se situent les problèmes entrainant une pénalité.

Sans que le moteur de recherche retourne tous les problèmes, le site enverra via Google Webmaster Tools des exemples d’URL où se situent les problèmes, par exemple des backlinks toxiques ou du contenu pénalisé pour générer du spam.

À en croire Matt Cutts, chef de la lutte antispam de Google, qui a fait cette annonce à l’occasion d’un événement dédié au Search marketing SMX Advanced, ces notifications envoyées via Webmaster Tools sont déjà activées.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWhatsApp : où s’arrêtera cette populaire messagerie instantanée ?
Article suivantiPhone : vers une véritable console de jeu ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

3 Commentaires

  1. @gmarcilly : le problème est que cette information ne semble pas être rétroactive. Les sites qu’on déjà été pénalités ne vont pas recevoir cette info.

  2. Méfiance, Google n’a jamais été un très bon communicant. Quand ils communiquent, c’est surtout pour mieux contrôler/effrayer les webmasters. Attendons de voir les premiers messages pour juger de l’efficacité de cette généreuse communication.

  3. Des sites ont subi de la part de leurs concurrents des campagnes de black hat sans recours possible auprès de Google. Il semble juste que le moteur de recherche revoit sa copie et offre aux sites injustement abusés des un moyens de sauvegarde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here