Série 3 : une référence que BMW bichonne

Bien qu’âgée de 40 ans, la Série 3 reste la référence de sa catégorie, ce qui pousse BMW à bichonner son modèle vedette.

En 40 ans, depuis 1975, BMW a produit plus de 14 millions de Série 3, un modèle qui lui assure 25% de ses ventes mondiales. Alors que ce modèle assure une grande partie de la renommée et de la fortune de la marque allemande, le constructeur bichonne son modèle.

Demeurant la référence de sa catégorie, la Série 3 est la voiture que ses concurrentes rêvent d’imiter et celle que les automobilistes rêvent d’acquérir. Archétype de la berline sportive, elle a su évoluer avec son temps en devenant plus bourgeoise sans perdre son âme.

Du fait de son importance dans la gamme BMW, Karim Habib, le directeur du design, reconnaît que l’on ne retouche pas la Série 3 comme un autre modèle.

Estimant que l’actuelle sixième génération est encore parfaitement d’actualité, le travail s’est concentré sur des changements subtils, mais efficaces. « Nous avons soigné les détails, modifiant les proportions des entrées d’air du bouclier avant et travaillant la tension des surfaces », explique le designer.

L’éclairage a été ainsi remplacé par des projecteurs full LED, alors que son arrière se dote d’une nouvelle signature lumineuse et de clignotants full LED. Dans l’habitacle, les ajustements concernent l’apparition de nouveaux plastiques plus cossus, de finitions chromées et l’ajout de cadres chromés.

En fait, l’essentiel des évolutions se cache sous le capot avant. Le downsizing est de mise, une nouvelle architecture qui s’articule autour d’une cylindrée unitaire de 500 cm3 pour chaque cylindre, décliné en 3, 4 ou 6 cylindres.

Dans le cas de la Série 3, la gamme comprend quatre moteurs essence et sept versions diesel, avec des puissances qui s’échelonnent de 116 ch à 326 ch pour la nouvelle 340i équipée de série de la boîte automatique à 8 rapports. Elle constitue le sommet de la gamme avec la nouvelle six cylindres en ligne à injection directe.

L’année prochaine, la Série 3 aura droit au renfort d’une version hybride rechargeable 330e, une motorisation annoncée avec une consommation de seulement 2,1 l/100 km pour une puissance cumulée de 252 ch et un couple de 420 Nm.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 6 : attention aux fausses promos à 1 €
Article suivantTrois ans pour décrypter le génome du chêne pédonculé
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here