À quoi sert le lecteur d’empreintes digitales ?

Depuis l’apparition de l’iPhone 5S, des lecteurs d’empreintes digitales sont apparus sur de nombreux appareils mobiles. Mais quelle est son utilité réelle ?

Apple a fait du lecteur d’empreintes digitales de son iPhone 5S un argument de vente, un argument de vente qui a depuis été repris par bon nombre de concurrents qui ont également équipé leur smartphone d’un tel capteur biométrique.

Si l’utilité d’un lecteur d’empreintes digitales est évidente pour un geek, qu’en est-il pour un utilisateur lambda ?

En effet, les principales préoccupations des utilisateurs sont que l’utilisation de son smartphone soit fluide, qu’il puisse prendre de belle photo et que son autonomie dure plus qu’une journée sans recharger. La sécurité ne fait malheureusement pas partie des priorités des utilisateurs.

Mais plutôt que de remettre en question l’utilité d’un lecteur d’empreintes digitales, la véritable question qu’il faut se poser est de savoir pourquoi les fabricants de smartphones persévèrent à introduire de nouvelles fonctionnalités, plus ou moins révolutionnaires, sans tenir compte des véritables souhaits de leurs clients.

La réponse est en plusieurs volets, par exemple simplifier la vie de l’utilisateur tel que recourir à la lecture de l’empreinte digitale qui est plus rapide que de saisir un code, ou charger son appareil sans fil qui évite le problème du câble.

À cela, comme le NFC et le paiement sans contact, d’autres nouvelles technologies sont également proposées pour faciliter la vie des utilisateurs, mais surtout des nouveautés qui devraient rapporter des revenus annexes aux fabricants. Et finalement, c’est bien ça le maitre mot de ces nouveautés : faire consommer l’utilisateur.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentKindle Unlimited arrive en Europe
Article suivantProtection des données : le FBI critique Apple et Google

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. c’est intéressant comme article mais il ne répond absolument pas à la question : À quoi sert le lecteur d’empreintes digitales ?
    Nous voilà bien avancé. merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here