SFR exagère sa couverture 4G

L’ARCEP a pris SFR la main dans le sac au sujet de sa couverture 4G. L’opérateur a été prié de revoir sa carte à la baisse après avoir visiblement exagéré sa couverture.

Selon Les Echos, SFR a visiblement exagéré sa couverture 4G au point que l’ARCEP épingle l’opérateur en lui demandant de corriger sa carte de couverture de la population.

Le quotidien précise également que l’ARCEP n’a pas attendu son rendez-vous réglementaire du mois d’octobre pour diligenter une enquête de terrain durant le premier semestre.

Alors que la 4G est au cœur de toutes les communications des opérateurs, ce rappel à l’ordre met bien en évidence la guerre que se livre les différents protagonistes.

On précisera qu’en matière de 4G, l’ANFR annonce 6505 antennes pour Orange exploite (69% de couverture), 6105 pour Bouygues Telecom (70%) et 1774 pour SFR (40%). Comparativement, Bouygues Telecom propose la meilleure couverture alors qu’Orange offre le meilleur débit.

Alors que Bouygues Telecom annonce le déploiement de la 4G+ et que Free doit encore véritablement se lancer dans la bataille de la 4G, il y a fort à parier que cela va encore beaucoup bouger en France ces prochains mois.

Tags

Articles similaires

2 commentaires

  1. La couverture de SFR est extrêmement décevante. L’idée de la 4G est d’avoir une qualité « WiFi » là où le client n’a pas le WiFi.

    Or même dans Paris, dans le quartier de l’Opéra, la qualité du réseau est très en deçà de ce qui est admissible. Je ne parle même pas de villes de province pourtant où SFR indique que la 4G est disponible.

    Le test le plus simple à faire est d’utiliser une application musicale en streaming dont les besoins en bande passante sont peu exigeants. Sur les hauteurs de Puteaux, à proximité de La Défense, panne sèche de data !!

    J’ai testé FREE pas terrible sur la data (quand elle n’est pas volontairement bridée). ORANGE a une offre commerciale incompréhensible. Reste Bouygues ? Mais pour combien de temps ?

  2. Depuis le lancement de la 4G SFR a menti sur sa couverture. Sur Bordeaux, alors qu’ils annonçaient la ville ouverte à la 4G on n’avait rien aux endroits où étaient censées être les antennes.
    Par la suite, ils en ont activé 5 ou 6 et on a attendu un bon moment avant qu’ils ne daignent réellement s’atteler à la tâche. Pour tout dire Free mobile était largement en tête en terme d’antennes ce premier semestre.

    Je vais couper mon abonnement SFR pour la tablette dès que j’en aurais l’occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité