SFR : la guerre entre opérateurs continuera !

Pour autant que l’Autorité de la concurrence donne son feu vert, la fusion de SFR et de Numericable bouleversera le marché français, dans quelle mesure ?

Alors que le marché de la téléphonie pouvait semble bien pépère il y a quelques années, l’arrivée de Free a servi à donner un grand coup de pied dans la fourmilière, à véritablement lancer une guerre concurrentielle entre les opérateurs, une guerre où quasiment tous les coups sont permis.

Après une première offensive sur les prix, toutes les facettes de l’offre entrent peu à peu dans cette guerre, avec des offres tous azimuts au sujet de l’itinérance et de la 4G par exemple.

Essentiellement placée sur le plan pécuniaire, cette guerre laisse des traces chez les opérateurs, car leurs marges ne cessent de se réduire à chaque nouvelle offre promotionnelle, offre qui devient par la force permanente vu que les concurrents finissent par s’aligner. Dès lors, entre mutualisation et accord, des alliances se sont créées entre les opérateurs, pour résister, mais surtout survivre.

C’est dans ce contexte hautement tendu que Vivendi a décidé de jeter l’éponge en revendant sa filiale télécom SFR à Altice/Numericable, alors que Bouygues Telecom était aussi sur les rangs. Alors que tout a déjà été dit, ou presque, sur cette acquisition, la question est de savoir ce que cela va changer dans le paysage numérique de la France.

Tout d’abord, vu la complémentarité de SFR et Numericable, ce n’est pas un opérateur qui disparait, comme si cela aurait été le cas en cas d’acceptation de l’offre de Bouygues, mais un renforcement de l’un des protagonistes. Par exemple, SFR-Numericable devance désormais Orange en termes de prises pour le très haut débit.

Mais, cette acquisition ne remet pas non plus en cause l’accord de mutualisation dans le mobile avec Bouygues Telecom ni celui avec Orange dans le domaine de la fibre sans oublier de mentionner l’accord avec Vodafone sur le roaming.

De fait, rien ne change, mais tout change, avec l’un des acteurs qui va pouvoir plus peser sur le marché français. Concrètement, le fait que rien ne change indique que la guerre entre les opérateurs va se poursuivre alors que le tout change laisse à penser que les acteurs du changement vont peut-être changer dans un avenir plus ou moins proche. Si cette guerre entre opérateurs continue, ce sera tout bénéfice pour les utilisateurs qui bénéficieront d’offres de plus en plus intéressantes, pour autant que cela ne finisse pas par mettre en péril toute la filière en raison de marges qui ne cessent de se réduire. Mais à ça, seul l’avenir nous donnera la réponse…

SFR : « la guerre des prix va continuer un certain temps »
SFR : « la guerre des prix va continuer un certain temps »

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDoodle : Google met à l'honneur six animaux
Article suivantGame Boy : indémodable 25 ans après

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here