SFR-Numericable ambitionne d’avoir « le plus grand réseau en fibre optique de l’Ouest européen »

L’ambition d’Eric Denoyer, futur directeur général de SFR-Numericable, est d’« être le numéro un du très haut débit fixe et mobile en France » et pour cela proposer « le plus grand réseau en fibre optique de l’Ouest européen ». eric-denoyer

Alors que l’entité SFR-Numericable attend toujours la validation des autorités et une assemblée générale pour pouvoir officiellement exister, son futur directeur général affiche déjà clairement ses ambitions. Pour Eric Denoyer, l’objectif de son groupe est d’« être le numéro un du très haut débit fixe et mobile en France », une place actuellement occupée par Orange.

Pour parvenir à ce but, Eric Denoyer compte « ne pas passer son temps à enlever des redondances, mais, au contraire, à les marier pour en faire de la valeur sur le marché ». Afin d’expliquer ses propos, il prend l’exemple de la fibre optique : « SFR possède des autoroutes longues distance de Paris vers toutes les villes de France, en fibre optique, et Numericable a construit les boulevards et les rues en fibre optique dans les villes. On va pouvoir relier les deux pour créer très rapidement le plus grand réseau en fibre optique de l’Ouest européen ».

Vues de cette manière, les ambitions d’Eric Denoyer pour SFR-Numericable semblent parfaitement légitimes.

Il est encore à souligner que le futur directeur général de SFR-Numericable promet pour cette fin d’année déjà des offres commerciales issues du nouveau groupe.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 6 : le nombre d’iPhone d’occasion a explosé !
Article suivantL’état du Soleil est anormal, mais pas alarmant

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here