SFR : Numericable précise son mode de financement

Maintenant que Vivendi a annoncé sa décision de vouloir céder sa filiale SFR à Altice pour 13,5 milliards d’euros en numéraire et 20 % de la société, Numericable précise que son mode de financement de ce rachat passera par une augmentation de capital.

L’avenir de SFR a été dévoilé samedi dernier lorsque Vivendi a annoncé que sa filiale serait cédée à Altice pour 13,5 milliards d’euros en numéraire et 20 % de la nouvelle société. Les termes de l’accord prévoient que 60% des actions soient en main d’Altice, mais aussi par la promesse que les titres détenus par Vivendi soient vendus à Altice entre le 19e et le 43e mois suivant l’acquisition de SFR.

Pour pouvoir financer ce rachat, Altice a par la suite précisé qu’une augmentation de capital de 4,7 milliards d’euros sera lancée, mais aussi qu’en endettement de 8,8 milliards d’euros sera nécessaire.

Il faut préciser que ce financement est en bonne voie, Altice annonçant déjà détenir des engagements fermes de banques pour ce financement.

Pour finir, Altice précise que le domicile légal du nouveau groupe SFR-Numericable sera domicilié en France, mais aussi coté à la Bourse de Paris.

Patrick Drahi, le 5 avril à Paris.
Patrick Drahi, le 5 avril à Paris.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS 7.1 : comment bloquer une faille de sécurité utile aux voleurs ?
Article suivantYahoo! : attaque frontale contre Netflix ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here