SFR : plan d’économie de 500 millions !

L’état financier du groupe de télécoms et de divertissement Vivendi fait état jeudi d’un net recul, pénalisé par les difficultés de sa filiale SFR.

Vivendi a vu son chiffre d’affaires s’établir à 14,1 milliards d’euros pour le premier semestre, en recul de 1,2% par rapport à la même période l’année dernière. Les résultats du groupe ont été notamment pénalisés par les difficultés de sa filiale télécoms française SFR, dont le chiffre d’affaires est en recul de 5,9% sur cette période.

De fait, SFR, a subi de plein fouet l’arrivée de Free Mobile qui a occasionné le départ massif d’abonnés. Afin de tenir compte du dernier venu, l’opérateur télécoms prévoit un plan d’économies de 500 millions d’euros pour faire face à la guerre des prix sur le marché français du mobile. D’autres économies conséquentes sur les coûts variables s’ajouteront à ces économies à encore ajouter le directeur financier de Vivendi Philippe Capron.

En réaction à l’annonce de ces résultats, la Bourse a bien réagi vu que le titre gagne 4,37% à 15,77 euros à 09h50, alors que le CAC 40 recule de 0,11% dans le même temps. Cette bonne tenue découle le montant conséquent des économies de coûts prévues par SFR relève les analystes financiers.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentSamsung : innovations à profusions pour l’IFA
Article suivantHTC vs Apple : pas de compromis !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here