SFR : racheté par Free ?

Il est de notoriété publique que Vivendi souhaite se débarrasser de ses filiales de téléphonie dont SFR est la plus connue du public français. Free pourrait être intéressé…

Au même titre que ses autres filiales de téléphonie, comme Maroc Telecom, le groupe Vivendi chercherait également à se débarrasser de SFR, l’opérateur téléphonique français. Si c’était un mariage entre SFR et Numericable qui était évoqué il y a quelques semaines, ce serait maintenant au tour de Free de rentrer dans la danse.

En effet, à en croire Les Echos, des discussions seraient en cours entre l’état-major de Jean-René Fourtou, le président du conseil de surveillance de Vivendi, et celui de Xavier Niel, le PDG du groupe Illiad dont fait partie Free. D’ailleurs, ce dernier avait évoqué dans l’édition de novembre du mensuel Capital, « ne pas exclure le rachat d’un concurrent comme SFR ou Numericable ».

Cette affaire pourrait se conclure par un rachat ou une fusion. Mais, selon une note publiée par Natixis, Vivendi aurait avantage à privilégier une fusion plutôt qu’une simple cession de SFR au groupe Illiad, sous peine de réaliser une moins-value par rapport à l’acquisition en avril 2011 des parts de Vodaphone dans l’opérateur.

Pour autant que cette transaction se fasse, restera encore à connaitre l’avenir de Numericable…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFrance vs Google : l’Élysée pousse à négocier
Article suivantWindows 8 : déjà 4 millions de copies vendues !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here