SFR : résultats de l’exercice 2016

SFR Group - Résultats de l'exercice 2016

L’année 2016 a été marquée par la poursuite de la mise en œuvre et la concrétisation des trois axes stratégiques de SFR: fort de son intégration au sein du Groupe Altice, SFR réaffirme sa position d’opérateur leader tout en s’adaptant aux nouvelles réalités de son secteur.

  • Retour à la croissance du chiffre d’affaires au 4ème trimestre 2016 de +0,6% par rapport au 4ème trimestre 2015 (+0,8% hors impacts réglementaires¹ ) après 24 trimestres consécutifs de déclin, dont seulement 7 depuis le rachat par Altice; amélioration significative de la performance de l’ensemble des activités
  • Atteinte des objectifs de l’exercice 2016; amélioration de la tendance du chiffre d’affaires et croissance de l’EBITDA sur un an par rapport à l’exercice 2015 hors investissements dans les activités médias et contenus²
  • Stabilisation du chiffre d’affaires attendue pour l’exercice 2017
  • Déploiement 4G/4G+ le plus rapide du marché (81% de la population couverte, avec un nombre de sites 4G plus que doublé en un an) et la 4G+ jusqu’à 300Mbit/s déployée dans 18 villes ³
  • Augmentation de la base clients mobile Grand Public et stabilisation de la base clients mobile Entreprises au T4 2016 après des améliorations significatives de la qualité du réseau et des services
  • Poursuite du déploiement accéléré de la fibre FTTH/FTTB (9,3 millions de prises éligibles fin 2016) avec une croissance du parc client fibre désormais supérieur à 2 millions de clients
  • Débits fibre (jusqu’à 1 Gbit/s) et DSL les plus élevés sur les connexions les plus fiables selon l’ARCEP (4)
  • Enrichissement significatif de l’offre de contenu avec l’ajout des droits de grands événements sportifs, la signature d’accords exclusifs avec les chaînes NBCU et Discovery et de 15 titres supplémentaires à l’application SFR Presse

1er axe, un investissement accéléré dans les réseaux.

La remise à plat complète de l’ensemble de « l’usine de production » de SFR initiée dès le rachat de SFR par Altice et entrée en production depuis le troisième trimestre 2015 a permis à SFR de porter sa couverture 4G à 81% de la population fin 2016. Cette progression de 17 points en un an place à nouveau SFR dans le peloton de tête des opérateurs 4G français. Il s’agit d’un déploiement historique en termes de volume. SFR a été l’opérateur ayant mis en service le plus de sites 4G tout au long de l’année 2016 (+5 248 sur un an). SFR est leader en 4G+ jusqu’à 300Mbit/s avec 18 villes ouvertes et atteindra comme il s’y est engagé 90% de couverture 4G en 2017 et 99% en 2018.

Parallèlement, SFR reste numéro 1 de la fibre avec 9,3 millions de prises commercialisables au 31 décembre 2016 dans plus de 1300 communes, soit 1,6 million de prises et 270 communes supplémentaires.
SFR continue la modernisation de son réseau câblé FTTB et l’extension de sa couverture FTTH avec des débits équivalents (1Gbit/s download, 100-200Mbit/s upload). SFR est aujourd’hui en mesure de produire près de 2 millions de nouvelles prises chaque année et continue à nouer des partenariats avec les collectivités locales pour apporter le Très Haut Débit au plus grand nombre. En témoigne l’attribution du RIP (réseau d’initiative publique) de l’Isère, l’un des plus importants de France en matière de volume, remporté par SFR courant 2016. SFR s’engage pleinement pour la réussite du plan France Très Haut Débit et plaide dans cet objectif pour une répartition plus équilibrée des déploiements en Zones Moins Denses.

Cette accélération de l’investissement pour améliorer et étendre les réseaux fixe et mobile de SFR a été permise par un investissement CAPEX de 2,3 Milliards d’Euros.

2ème axe, la création d’un opérateur convergent télécommunications et média fournissant la meilleure qualité d’accès et les meilleurs services de contenus.

Cette stratégie de convergence pionnière a été mise en oeuvre dans des délais records avec le lancement d’offres innovantes intégrant les meilleurs contenus dès le mois de juin 2016, après le rachat d’Altice Media Group France et NextRadioTV.

En quelques mois, SFR a ainsi créé le kiosque numérique SFR Presse qui compte 65 titres à date et a dépassé les 10 millions de téléchargements (1,5 M de téléchargements pour le seul mois de janvier 2017). SFR a également lancé cinq chaînes de sport (SFR Sport 1, 2, 3, 4K et 5) grâce à des droits de diffusion télévisuelle exclusifs prestigieux comme la Premier League anglaise, la Fédération Française de Basket, la Fédération Anglaise de Rugby, les World Series of Boxing et la Fédération française d’Athlétisme. En complément, SFR et NextRadioTV ont lancé deux chaînes d’informations, BFM Sport et BFM Paris. Enfin, SFR, en partenariat avec Altice, a financé sa première création originale et inédite « Les Médicis, Maîtres de Florence » diffusée en exclusivité sur SFR Play et a signé des accords stratégiques avec Discovery Communications et NBC Universal.

Pendant l’année 2016, la plateforme de SVOD (SFR Play) s’est révélée une cinémathèque unique qui propose à ce jour autour de 1000 longs métrages, dont 30% de films français. Avec 1,2 million d’abonnés, SFR Play est le premier service de SVOD en France et s’enrichit régulièrement de contenus exclusifs et inédits.

En parallèle, et conformément à sa politique de non exclusivité, SFR a déployé l’ensemble de ses nouveaux services en mode OTT (Over-The-Top) pour permettre à tous d’en bénéficier. SFR Sport, SFR Presse et SFR Play peuvent ainsi être souscrits à partir d’une simple connexion Internet, quel que soit l’opérateur en France.

Enfin pour les entreprises, de nombreux services innovants ont été lancés pour toujours mieux répondre à leurs besoins, comme l’IoT grâce au partenariat avec SIGFOX annoncé au mois de mars, la fibre à destination des TPE grâce au service « Connect Entrepreneurs » ou encore l’évaluation de la performance du réseau mobile grâce à l’« Engagement Business Libéré ».

3ème axe, la transformation digitale en profondeur de l’entreprise.

Au cours de l’été 2016, SFR a signé un accord historique « New Deal » avec certains partenaires sociaux pour mener à bien la nécessaire réorganisation de l’entreprise. Cette transformation vise à simplifier durablement les structures complexes de SFR héritées de ses acquisitions multiples, à améliorer la qualité de sa relation et de son service clients et à accélérer sa mutation numérique, en phase avec l’environnement dans lequel SFR évolue.

Un premier plan de départs volontaires concernant la distribution a été annoncé l’été 2016 et mis en œuvre au mois de décembre. Un deuxième, en cours de négociations, sera mis en œuvre à compter de juillet 2017.

Perspectives pour 2017

En 2017, les revenus de SFR devraient se stabiliser par rapport à l’exercice 2016 sur une base pro-forma et organique (5) bénéficiant des investissements supplémentaires dans la modernisation et le déploiement des réseaux fibre et 4G / 4G+, ainsi que des investissements additionnels en contenu, y compris des droits de grands événements sportifs, les chaînes NBCU/Discovery, des créations originales et des titres supplémentaires de vidéo à la demande (pour un total d’environ 350 à 400 millions d’euros sur une base annualisée). SFR poursuivra aussi la nouvelle phase de son plan de transformation « New Deal », suite à l’accord sur les départs volontaires signé avec certains partenaires sociaux l’été dernier.

Analyse des résultats financiers pro-forma (6) et de la performance opérationnelle

La priorité donnée par SFR à l’amélioration de la qualité des réseaux, de l’expérience client, des processus de fidélisation et des offres convergentes enrichies télécoms-contenus (modèle économique d’Altice ou « Altice Way ») permet une amélioration significative des performances commerciales et financières:

  • Le chiffre d’affaires total a augmenté de +0,8% sur un an au T4 2016 pro-forma des acquisitions récentes d’activités médias, hors impacts réglementaires (7), ou de +0,6% y compris ces impacts, pour un total de 2 892 millions d’euros ; le chiffre d’affaires annuel pro-forma a baissé de 2,9% pendant l’exercice 2016 par rapport à 2015, pour un montant total de 11 170 millions d’euros;
    • Le chiffre d’affaires de l’exercice 2016, hors activités médias (8), a diminué de +3,2% sur un an, une amélioration de tendance prévue par rapport à l’exercice 2015 (-3,5% sur un an), avec une reprise de la croissance du chiffre d’affaires au T4 2016 de +0,6% sur un an (contre -6,1%, -4,6% et -2,6% au T1, au T2 et au T3 2016, respectivement sur le même périmètre);
  • La base clients mobile Grand Public de SFR a augmenté au T4 grâce à la baisse des résiliations d’une année sur l’autre;
    • La base clients mobile Grand Public a bénéficié de 136 K recrutements nets au T4 avec un recrutement postpayé net de 33 K et un recrutement prépayé net de 103 K (par rapport à des pertes respectivement de 73 K et 16 K en T3 16);
    • L’ARPU mobile postpayé Grand Public atteint 25,8 euros au T4 en augmentation de 2,2% sur un an (contre 25,3 euros au T4 2015);
    • La tendance du chiffre d’affaires mobile Grand Public de SFR s’est encore améliorée au T4, en baisse de 1,5% sur un an (contre -4,8%, -7,1% et -4,2% au T1, au T2 et au T3 2016, respectivement),
  • La croissance du chiffre d’affaires Fixe Grand Public a été maintenue au T4 (+1,3% sur un an), portée par la progression de l’ARPU fixe de +5,7% par rapport au T4 2015. Elle bénéficie à nouveau des offres de contenus et de la convergence initiée en mai 2016 (l’ARPU combiné fibre/DSL atteint 36,9 euros au T4 2016 par rapport à 34,9 euros au T4 2015), ainsi que d’un effet mix favorable lié aux migrations DSL vers la fibre;
    • Les gains nets de clients fibre s’élèvent au T4 2016 à 54 000 (9), et l’objectif est d’accélérer cette croissance. SFR améliore son exécution des migrations DSL vers la fibre, grâce notamment à l’internalisation de ses principaux fournisseurs de services techniques et clients, et au déploiement de nouveaux équipements clients;
    • Des offres différentiantes et une amélioration de l’expérience client permettent de réduire la perte de clients;
    • Les pertes totales de clients fixes se sont légèrement réduites au T4 comparativement au trimestre précédent (-61 000 contre -75 000 au T3 2016), SFR ayant renforcé la compétitivité de ses offres DSL en réponse à une concurrence accrue ;
  • La tendance du chiffre d’affaires Entreprises de SFR s’est encore améliorée au T4, en baisse de 3,3% sur un an (contre -7,6%, -4,5% et -3,8% au T1, au T2 et au T3 2016, respectivement), la base de clients mobile Entreprises s’étant stabilisée après les importantes améliorations des réseaux et de la qualité de service ;
    • La base de clients mobile Entreprises (ex-M2M) s’est stabilisée au T4 (-1 000) avec une croissance de l’ARPU de +2,9% par rapport au T4 2015 ;
    • Le processus de raccordement s’améliore considérablement réduisant le temps d’installation et de mise en facturation;
    • La Voix Fixe continue de pénaliser la performance mais les Communications Unifiées compensent en partie l’effet et les nouveaux services ICT montent en puissance ;
  • Le chiffre d’affaires Opérateurs a augmenté de +12,8% en un an au T4, en partie par la résolution d’un contentieux avec un MVNO Client ;
  • Les autres sources de revenus ont été stables au 4ème trimestre 2016 (+0,1% sur un an), la croissance de NextRadioTV ayant été atténuée par la baisse du chiffre d’affaires de la presse écrite d’Altice Media Group France. Le 28 novembre 2016, SFR a annoncé être entré en négociations exclusives pour la vente de NewsCo et l’Etudiant au sein de AMG, tout en restant co-actionnaire à hauteur de 25%.

L’EBITDA ajusté de SFR a augmenté de +12,1 % d’une année sur l’autre au T4 2016 à 954 millions (10) d’euros, y compris les acquisitions de médias et investissements en contenus, avec une amélioration de +3,4 points de la marge en un an à 33,0 %, grâce à la poursuite des programmes d’efficacité opérationnelle. Pour l’exercice 2016, l’EBITDA ajusté de SFR a atteint 3 857 millions d’euros y compris les investissements en médias et contenus (11), ou 3 861 millions d’euros, hors investissements en médias et contenus (contre 3 860 millions d’euros sur une base comparable, déclarés pour l’exercice 2015).

Indicateurs financiers clés

Une information pro-forma de la performance financière du T4 et 2016 est proposée en Annexe 1 avec le tableau de réconciliation

Indicateurs financiers clés au T4 2016 et au T4 2015

Indicateurs financiers clés au T4 2016 et au T4 2015
Indicateurs financiers clés au T4 2016 et au T4 2015

Intégration des activités médias dans les résultats financiers de SFR

Le 25 mai 2016, SFR a annoncé la finalisation de l’acquisition d’Altice Media Group France (AMG). La participation minoritaire dans NextRadioTV a été transférée d’Altice à SFR le 12 mai 2016. Les résultats de NextRadioTV et AMG sont intégrés dans les résultats de l’exercice 2016 de SFR. Le tableau ci-dessus des principaux indicateurs financiers reflète la consolidation de ces deux acquisitions.

CAPEX

Les dépenses de CAPEX de SFR au 4ème trimestre s’élèvent à 775 millions d’euros, en hausse de 142 millions sur un an, suite à l’accélération des investissements dans le déploiement des réseaux 4G/4G+ et fibre. Le plan de CAPEX agressif de SFR lui a permis de dépasser le leader du marché en termes du nombre total d’antennes 4G, et de rester le leader incontesté de la fibre grâce à l’expansion rapide de son réseau de fibre optique en France, qui a dépassé les 9,3 millions de foyers à la fin de 2016.

Dette nette

La dette nette de SFR s’élève à 14 796 millions d’euros à la fin du 4ème trimestre 2016, en baisse de 212 millions d’euros sur le trimestre. Le ratio dette nette / EBITDA Ajusté (13) était de 3,8x fin décembre 2016.

Indicateurs clés de performance au T4 2016 et T4 2015

Indicateurs clés de performance au T4 2016 et T4 2015
Indicateurs clés de performance au T4 2016 et T4 2015

Indicateurs financiers clés de l’exercice 2016 et de l’exercice 2015

Indicateurs financiers clés de l'exercice 2016 et de l'exercice 2015
Indicateurs financiers clés de l’exercice 2016 et de l’exercice 2015

Annexe 1

Les chiffres donnés pro forma correspondent à une situation où toutes les acquisitions de SFR, (à savoir les activités médias de Next RadioTV et Altice Media Group France) avaient eu lieu le 1er janvier 2015

SFR considère qu’il est pertinent de présenter une information proforma pour permettre l’analyse de la performance financière du T4

Réconciliation des indicateurs financiers pro-forma du T4 2016 et du T4 2015

Réconciliation des indicateurs financiers pro-forma du T4 2016 et du T4 2015
Réconciliation des indicateurs financiers pro-forma du T4 2016 et du T4 2015

Réconciliation des indicateurs financiers pro-forma de l’exercice 2016 et de l’exercice 2015

Réconciliation des indicateurs financiers pro-forma de l'exercice 2016 et de l'exercice 2015
Réconciliation des indicateurs financiers pro-forma de l’exercice 2016 et de l’exercice 2015
  1. Hors impact suite à la régulation des tarifs européens de roaming sur le marché de détail de mai 2016.
  2. Durant l’exercice 2016, le chiffre d’affaires de SFR, hors activités médias acquises (c’est-à-dire NextRadioTV et Altice Media Group France), a diminué de 3,2% sur un an, contre une baisse de 3,5% pour l’exercice 2015, sur une base comparable. SFR a généré un EBITDA de 3 861 millions d’euros durant l’exercice 2016, hors la contribution de NextRadioTV et Altice Media Group France (59,6 millions d’euros sur 12 mois), et hors dépenses liées aux droits sur grands événements sportifs récemment acquis (championnat de la ligue anglaise de football, championnat de France de basket-ball et championnat d’Angleterre de rugby) et production des chaines SFR Sport de 63,4 millions d’euros depuis août 2016, contre 3 860 millions d’euros pour l’exercice 2015, sur une base comparable.
  3. SFR offre les vitesses de téléchargement de données mobiles les plus rapides dans les villes où il a déployé la 4G + jusqu’à 300Mbit/s, comme Nantes (selon les données 4G de Speedtest).
  4. Débits fibre les plus élevés en moyenne selon l’indice de vitesse des fournisseurs d’accès Internet en décembre 2016.
    Débits DSL les plus élevés selon les données de nPerf au T4 2016. Connexions par fibre et DSL les plus fiables selon la qualité d’accès aux services fixes de l’ARCEP en novembre 2016.
  5. Pro-forma inclut les acquisitions medias réalisées courant 2016 (i.e. NextRadioTV et Altice Media Group France) comme si toutes les acquisitions avaient eu lieu le 1er janvier 2016, mais exclut NewsCo et l’Etudiant (cessions annoncées en Novembre 2016).
  6. Sauf mention contraire, les chiffres donnés sont pro-forma, c’est à dire présentés comme si toutes les acquisitions de SFR (à savoir les activités médias de NextRadioTV et Altice Media Group France) avaient eu lieu le 1er janvier 2015.
  7. Hors impact suite à la régulation des tarifs européens de roaming sur le marché de détail de mai 2016.
  8. Hors activités médias acquises, pour comparabilité (c’est-à-dire NextRadioTV et Altice Media Group France).
  9. Comprend 4 000 gains nets de clients fibre dans le cadre du contrat de commercialisation de services TV pour compte de tiers conclu avec La Poste (un total de 19 000 consommateurs TV La Poste est inclus dans le parc client Fixe Grand Public fin T4 2016).
  10. Hors acquisitions de médias et investissements en contenus, l’EBITDA a augmenté de 19,2% en un an.
  11. Contributions de NextRadioTV et Altice Media Group France à l’EBITDA de 59,6 millions d’euros pour l’exercice 2016
    (31,5 millions d’euros au T4) ; dépenses liées aux contenus des droits sur grands événements sportifs (championnat de la ligue anglaise de football, championnat de France de basket-ball et championnat d’Angleterre de rugby) et production des chaines SFR Sport de 63,4 millions d’euros depuis août 2016.
  12. Hors 477 millions d’euros de CAPEX liés à l’acquisition de spectre au T4 2015.
  13. Dette nette / EBITDA Ajusté sur les 12 derniers mois. Les définitions de l’EBITDA ajusté et de la dette nette utilisées par le Groupe sont définies respectivement dans les notes 2 .4 et 24.3 de l’annexe aux comptes consolidés
  14. Hors 477 millions d’euros de CAPEX liés à l’acquisition de spectre 700 MHz au T4 2015.

Votes
[Total : 2 votes en moyenne : 5]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here