Sharp supprime la bordure de ses Aquos Crystal

Sharp innove en dévoilant ses Aquos Crystal, des smartphones haut de gamme équipés d’un écran LCD pratiquement sans bordure.

Comme l’explique Sharp, « c’est presque comme si l’on n’avait qu’un écran dans la main, sans cadre autour » en parlant de sa nouvelle gamme Aquos Crystal, des smartphones qui se caractérisent par un écran LCD pratiquement sans bordure.

Pour le pionnier japonais de l’affichage à cristaux liquides, l’idée mise en avant par cette nouvelle gamme est de proposer des appareils potentiellement attractifs pour les marchés américain et japonais et mettant à disposition des clients des appareils uniques dotés de fonctionnalités innovantes, et à prix compétitifs.

Avec ce design futuriste, Sharp s’attaque tout simplement aux références en la matière, à savoir Apple et Samsung surtout que, en proposant de plus un appareil haut de gamme, c’est le même marché qui est visé.

Développés à l’intention de l’opérateur japonais SoftBank et sa filiale américaine Sprint, les Aquos Crystal embarquent la technologie d’écran S-CG Silicon, une technologie qui offre une meilleure résolution tout en offrant la possibilité de concentrer les fonctions électroniques pour un gain d’épaisseur au niveau du cadre.

Si la partie du son n’a pas été bradée avec l’utilisation d’une technologie audio signée Harman-Kardon, il faut encore souligner que Sharp propose d’autres innovations fonctionnelles, comme la recherche par reconnaissance de caractères, ce qui permet par exemple de photographier un menu de restaurant pour qu’il soit automatiquement traduit via internet.

Comme la gamme Aquos Crystal est spécifiquement conçue pour SoftBank Mobile et sa filiale Sprint, il y a fort peu de chance de découvrir cet appareil en Europe.

Le nouveau smartphone de Sharp sera disponible d'abord au Japon, puis aux États-Unis.
Le nouveau smartphone de Sharp sera disponible d’abord au Japon, puis aux États-Unis.



Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentYouTube pour téléviseur devient plus convivial
Article suivantiPhone 6 : encore des images de composants

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here