Shazam : arrivée en force dans le prochain iOS ?

Est-ce que la reconnaissance musicale fera partie intégrante du prochain iOS ? C’est en tout cas ce qu’affirme Bloomberg.

Si on croit ce qu’annonce Bloomberg, Apple envisagerait d’introduire la reconnaissance musicale dans la prochaine version de son système d’exploitation mobile. Il suffirait alors de quelques notes de musique enregistrée par le micro du terminal pour que celui-ci retourne toutes les informations concernant cette chanson, son auteur, son titre, etc.

Mais plutôt que de développer entièrement cette nouvelle fonctionnalité, Bloomberg affirme également qu’Apple serait en train de nouer un accord de partenariat avec l’un des acteurs majeurs de ce créneau : Shazam Entertainment.

Sans savoir comment le service Shazam sera exactement intégré à la prochaine version d’iOS, il est en tout cas certain que cette fonctionnalité sera intimement intégrée la plate-forme au même titre que Twitter. Cela devrait notamment permettre des interactions avec l’assistant vocal Siri, mais aussi de mettre en valeur les différents services iTunes.

De fait, alors qu’Apple compte lancer son service iTunes Radio dans de nouveaux pays, cette intégration de Shazam s’inscrit dans une logique de promotion des services liés à la musique, une manière comme une autre de drainer de nouveaux utilisateurs ou de fidéliser des actuels.

Pour autant que cet accord de partenariat aboutisse, Apple ne serait pas le seul gagnant dans l’affaire, Shazam pouvant également gagner de nouveaux utilisateurs pour son service et accroitre ainsi ses quelque 90 millions d’utilisateurs actifs mensuels.

Apple : Shazam intégré dans iOS pour la reconnaissance musicale ?
Apple : Shazam intégré dans iOS pour la reconnaissance musicale ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows XP : Microsoft casse les prix de son support étendu
Article suivantFrench Touch Conference : le web à la française veut séduire les États-Unis

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here