Accueil » Technologie » Silicon Valley : un François Hollande en mode séduction
L'offensive de charme de François Hollande dans la Silicon Valley
Jean-SŽébastien Grail, fait une démonstration de myBlee à François Hollande.

Silicon Valley : un François Hollande en mode séduction

En voyage officiel aux États-Unis, François Hollande a fait un passage par la Silicon Valley, une occasion idéale pour tenter de séduire les entreprises innovantes et les start-ups.

Véritable cœur de l’High Tech mondial, la Silicon Valley fait bien des envieux, à commencer par la France. C’est ainsi que, lors de son passage ce mercredi 12 février, François Hollande a tenté de séduire les entreprises innovantes et les start-ups.

Lors de sa visite, le chef de l’État a par exemple évoqué le fait que la France doit plus reconnaitre le dynamisme de ses entrepreneurs dans le but de favoriser « l’esprit d’initiative » au point de promettre , pour le mois prochain, « une nouvelle impulsion au financement participatif » avec l’adoption d’une ordonnance pour le financement d’une plateforme de financement participatif pour la création d’entreprises.

À l’instar de ce que propose la Silicon Valley aux étudiants en fin de cycle, le Président de la République a appelé le président du MEDEF, Pierre Gattaz, à explorer des pistes d’embauche similaires en France auprès des grands groupes.

Histoire d’attirer des créateurs, innovateurs et entrepreneurs étrangers dans l’Hexagone, François Hollande a également lancé l’idée du « passeport talent », c’est-à-dire l’octroi facilité d’un visa, ou encore d’améliorer le régime des attributions gratuites d’actions et de bons de souscription de parts de créateurs d’entreprises afin de pouvoir rémunérer comme il se doit les talents dans les start-ups.

Par ailleurs, lors d’un déjeuner pris notamment en compagnie d’Éric Schmidt (Google), Sheryl Sandberg (Facebook), Jack Dorsey (Twitter) et Mitchell Baker (Mozilla Foundation), François Hollande leur a clairement déclarer : « Venez investir en France, venez créer des emplois […] venez aussi soutenir les start-ups françaises… ».

En espérant que la tentative de séduction du Président français aurait fait son effet, il est bon de noter que François Hollande n’a pas abordé les sujets qui fâchent, par exemple les pratiques de certaines sociétés en matière d’optimisation fiscale.

L'offensive de charme de François Hollande dans la Silicon Valley
Jean-SŽébastien Grail, fait une démonstration de myBlee à François Hollande.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Snapchat : François Hollande ouvre un compte !

C’est le chef de la communication de l’Élysée qui l’annonce : François Hollande va ouvrir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *