Siri comprend mieux que Cortana et Google Now

Une étude démontre que les capacités de reconnaissance de Siri sont bien meilleures que celles de Cortana et Google Now.

Alors que Microsoft a lancé une campagne de bashing contre Siri, la réalité serait en fait toute autre. D’après l’étude réalisée pour Venture Beat, Siri serait en fait bien plus compétent que Cortana et Google Now.

Pour mener à bien cette étude, il a été décidé de poser 18 questions en anglais, italien, français, allemand et mandarin. Les réponses des assistants se voyaient attribuer une note de 1.0 si la réponse était rapide et correcte, de 0.5 si elle n’était pas toute à fait aussi simple, tout en contenant la bonne réponse dans le résultat de recherche, et finalement 0.0 si la réponse n’avait aucun rapport avec la question.

« Siri a remporté cette bataille, Cortana a été élu comme le plus susceptible à rechercher sur internet et Google Now doit maintenant retourner à l’école et reprendre quelques cours de mandarin », explique les conclusions de cette étude.

Avec des questions choisies plus ou moins arbitrairement, il est certain que le résultat de cette étude repose en partie sur la chance. Malgré cela, cela démontre quelque part la valeur intrinsèque de chaque assistant.

Alors que la Chine est devenue le nouveau principal marché d’Apple, on comprend parfaitement pourquoi la marque à la pomme a par exemple choisi la compréhension du mandarin, principal lange du pays, mais aussi la langue de loin la plus parlée dans le monde.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPatch Tuesday : encore un patch problématique
Article suivantDivulgation de vulnérabilités : Google introduit une période de grâce de 14 jours

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here