Avec Skully, le casque moto sera ultra-connecté

En intégrant un dispositif de reconnaissance vocale, une connexion Bluetooth, un GPS, une caméra HD, un écran intérieur, le casque de moto Skully sera ultra-connecté.

Avec son design sexy et épuré, ses courbes callipyges et agressives, le casque de moto Skully dispose de tous les ingrédients esthétiques pour séduire les motards. Plus que cela, ce casque sera également ultra-connecté.

En embarquant une connexion Bluetooth, le Skully sera à même de communiquer avec votre smartphone, surtout que le casque sera aussi équipé d’un dispositif de reconnaissance vocale, ce qui permettra d’utiliser Siri ou Google Now, mais également de pouvoir réceptionner ses appels, gérer la musique ou les SMS.

Également équipé d’un GPS et d’une caméra HD grand-angle à l’arrière, un petit écran de contrôle projeté sur la visière intérieure du casque permettra au motard de surveiller tout ce qui se passe autour de lui.

En recherche de financement sur la plateforme de crowdfunding Indiegogo, le casque de moto Skully a explosé toutes les attentes en levant près d’un million d’euros en deux jours.

Il faut encore préciser que ce casque moto connectée devrait être commercialisé en mai 2015, à un prix compris entre 1400 et 1600 dollars, ce qui fait du Skully le casque le plus connecté du moment, mais aussi le plus cher.

Benefit1-HUD

Benefit3-GPS

Benefits2-Camera

Hero-helmet

Tech-Specs-IndieGoGo

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentImportante levée de fonds réussie pour Lookout
Article suivantArtur Avila : un 14e Français se voit décerner la Médaille Fields

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here