Avec Slide, Wiko signe sa première phablette

Alors que le constructeur français Wiko nous a jusqu’à présent habitués à des smartphones, il innove en proposant sa première phablette.

Ce sont des smartphones équipés d’écran de moins de 5 pouces que le constructeur français Wiko nous a jusqu’à présent proposé. En lançant sa Slide équipée d’un écran de 5,5 pouces, Wiko s’attaque au marché des phablettes.

Cette première phablette signée Wiko est donc équipée d’un écran IPS de 5,5 en 960 x 540 pixels, un processeur de quad-core cadencé à 1,3 GHz, 1 Go de RAM, 4 Go d’espace de stockage extensible par Micro SD, un capteur dorsal de 8 mégapixels épaulé par un flash à LED et un capteur frontal de 2 mégapixels, le tout fonctionnant sous Android 4.4, sans oublier un GPS, du Bluetooth et du H+.

Alors que la majorité des phablettes du marché dispose de 8 Go de stockage, la Slide peut sembler un peu légère de ce côté-là surtout que la 4G n’est pas disponible non plus.

Il reste à savoir si les clients seront séduits par cette Slide. Son prix de 170 euros sera d’ailleurs certainement un argument très intéressant à faire valoir.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAudio multirom : Panasonic lance sa gamme ALL
Article suivantAcquisition de Bouygues Telecom par Orange : le feuilleton de l’été

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here