SMART Astra Lens SL 5 : un nouveau module d’imagerie pour Kodak ?

Alors que Kodak propose déjà les modules SL10 et SL25, un troisième module d’imagerie autonome existerait : le SMART Astra Lens SL5.

Officiellement, Kodak n’a présenté que les deux modules photo compact SL10 et SL25. Pourtant, par le biais d’un document officiel de Kodak, l’existence d’une version SL5 semble se confirmer.

Selon ce document, le SMART Astra Lens SL5 se contenterait d’un zoom 5x, équivalent à un zoom 28-140 mm (f:3,9-6,3). C’est moins que le zoom 10x du SL10, mais cela augure surtout que le boitier serait moins encombrant que la version supérieure, ce qui est son principal point noir.

Malheureusement, le document n’est pas assez explicite au sujet des dimensions pour se faire une idée précise du SL5, mais un meilleur compromis polyvalence/encombrement devrait être au rendez-vous surtout que le SL5 est la seule version des trois modules à intégrer un flash.

Pour plus d’informations, il ne reste plus qu’à attendre que Kodak lève officiellement le voile sur ce module SMART Astra Lens SL5.

Kodak SL5 : un module photo compact avec flash
Le visuel du module attaché au smartphone est celui du SL10. Celui vu de face est en revanche le bon… mais il ne renseigne pas sur l’épaisseur
Nous avons récupéré un tableau de caractéristiques complet de l'hybride S1.
Nous avons récupéré un tableau de caractéristiques complet de l’hybride S1.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle : une API pour standardiser la connexion des objets connectés ?
Article suivantComment sera la voiture de demain ? Un rapport parlementaire donne des pistes

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here