Smartphone : l’iPhone représente 80% des appareils reconditionnés

Selon une récente étude de TNS Sofres, les Français sont de plus en plus enclins à revendre leurs smartphones, un phénomène qui touche principalement les propriétaires d’iPhone.

Dans le but de pouvoir racheter un nouveau smartphone, 57% des Français sont intéressés par les solutions de revente, c’est ce que révèle une récente étude de TNS Sofres. Selon cette même étude, 13% des personnes ayant récemment renouvelé leur terminal ont pratiqué la revente ou le recyclage de leur ancien appareil.

Alors que le marché des smartphones à petit prix est en plein essor, ce marché du reconditionnement permet de maintenir une certaine demande pour le segment du haut de gamme.

L’étude de TNS Sofres. Révèle également que « Le produit qui représente plus de 80% du marché du reconditionné c’est l’iPhone, sa part a même augmenté en un an », un chiffre confirmé par Christian Laferrère, directeur général de Love2recycle.

Que l’iPhone soit le smartphone le plus revendu n’est pas une réelle surprise vu qu’il s’agit de l’un des appareils le plus cher du marché, qu’il soit subventionné ou pas. C’est ainsi qu’un spécialiste du reconditionnement explique que « Chez Apple, le produit de l’année ne tue pas celui de l’année précédente, il le dégrade certes, mais celui-ci continue à vivre. […] Un appareil est en moyenne racheté 200 euros à son propriétaire et sera revendu 350 euros sous garantie ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec Messenger, Google sème le doute
Article suivantSMS : est-ce qu’Apple a violé le droit de la concurrence avec iMessage ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here