Smartphones haut de gamme : place au low-cost ?

Avec des ventes en deçà des attentes, les ventes de smartphones haut de gamme déçoivent, que cela soit du côté de l’iPhone 5 d’Apple ou du Galaxy S4 de Samsung. Serait-ce un signe que le marché est saturé ?

Est-ce que le marché des smartphones haut de gamme est saturé ? C’est en tout cas ce que s’imaginent certains analystes alors que les ventes sur ce secteur sont inférieures aux attentes. Si Apple annonce un chiffre d’affaires stable par rapport à l’année dernière au second trimestre, celui de Samsung sera à forte hausse. Toutefois, dans les deux cas, les ventes de smartphones haut de gamme déçoivent les analystes.

En effet, si le marché de la mobilité devait s’accroitre de 40% en 2013, le seul segment des smartphones haut de gamme devrait plafonner aux alentours de 11%. Alors que les iPhone 5 et Galaxy S4 étaient sensés faire des cartons, c’est donc la morosité qui s’installe, au point de plomber la Bourse.

Pourtant, cette tendance au plafonnement des ventes sur ce segment confirme juste ce que certains analystes pensaient, à savoir que ce marché commence à saturer, surtout que la crise économique qui sévit condamne toujours les consommateurs à se serrer la ceinture.

Dès lors déjà avec l’émergence de haut de gamme à prix plus abordable, par exemple signé Huawei ou ZTE, c’est surtout le contenu du porte-monnaie qui semble être désormais le moteur principal pour l’acquisition d’un smartphone. Dans ce contexte, le segment du low-cost va donc vite devenir stratégique.

Par contre, le low-cost est un marché nettement plus ouvert, notamment aux constructeurs chinois. Dès lors, les fabricants devront proposer des offres cohérentes du point de vue qualité/prix, car la concurrence sera farouche. C’est dans ce contexte que le prochain iPhone low-cost a toute sa raison d’être, mais est-ce qu’il s’agira d’une offre crédible par rapport à la concurrence ? Difficile à dire pour le moment tellement le marché est tendu avec des prix très agressifs, mais aussi de l’innovation au rendez-vous.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPacemaker : attention à votre iPad !
Article suivantiPhone 6 : de la réalité ou de la fiction ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here