Smartphones : les marchés émergents soutiennent les ventes mondiales

Si les ventes mondiales de smartphones ont encore progressé de 25,2% au troisième trimestre, c’est grâce à la demande des marchés émergents. smartphones-les-marches-emergents-soutiennent-les-ventes-mondiales

Selon les derniers chiffres du cabinet IDC, les ventes mondiales de smartphones ont encore progressé de 25,2% au troisième trimestre. Pour le second trimestre consécutif, le nombre d’appareils vendus a dépassé la barre des 300 millions d’exemplaires avec 327,6 millions de terminaux, tous fabricants confondus.

Comme le commente Ryan Reith, analyste chez IDC, « Nous avons finalement atteint un point où les marchés les plus développés enregistrent une croissance de moins de 10% alors que les marchés émergents progressent toujours de plus de 30% ». Il ajoute que « C’est une bonne nouvelle pour les volumes globaux, la difficulté sera est d’arriver maintenant à gagner de l’argent sur des appareils qui se transforment rapidement en produits utilitaires. À part Apple, beaucoup de fabricants ont du mal à y parvenir ».

Avec 23,8% de part de marché, Samsung reste le leader mondial même s’il est le seul des cinq premiers fabricants mondiaux à voir ses ventes reculer sur un an (-8,2%), ce qui pèse sur ces résultats. Avec 12% de part de marché, Apple reste deuxième alors que Xiaomi se hisse sur le podium avec ses 5,3%. Lenovo (5,2%) et LG (5,1%) complètent le Top-5 mondial.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentElectronic Arts ajuste la sortie de Star Wars: Battlefront
Article suivantLadies Learning Code encourage les femmes à se lancer dans la programmation

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here