Snapchat part en guerre contre tous les clients tiers

Toutes les applications tierces de Snapchat ont disparu. Les utilisateurs de Windows Phone sont ceux qui en pâtissent le plus.

Quelle mouche a piqué Snapchat ? C’est la question que l’on peut se poser alors que le service est parti en guerre contre tous les clients tiers. Vu qu’il n’existe pas encore de version officielle pour Windows Phone, ce sont les utilisateurs de la plateforme de Microsoft qui sont ceux qui en pâtissent le plus.

Alors que l’API de Snapchat avait fuité il y a plusieurs mois, la conséquence est que des applications tierces avaient commencé à fleurir pour toutes les plateformes. Cette situation n’était visiblement pas du goût du service éphémère. En effet, il a décidé de partir en guerre contre toutes ces applications.

C’est ainsi que les utilisateurs de ces versions pour Android et iOS ont commencé à recevoir des messages leur annonçant que le client qu’ils utilisent n’est pas supporté officiellement et qu’il pourrait présenter des risques de sécurité. Alors que la sécurité de Snapchat avait été mise en cause par une fuite de milliers de photographique, il s’agit peut-être de la réponse.

Là où le bât blesse, c’est que l’API qui a fuité n’a jamais été officiellement finalisée ni proposée aux développeurs. Dès lors, prétendre que les applications tierces « court-circuitent » l’esprit de Snapchat alors même que le service ne semble pas avoir finalisé sa solution semble un peu… exagéré.

La situation est d’autant plus incompréhensible que cela pénalise principalement les mobinautes sur Windows Phone qui ne disposent pas d’une version officielle. Cela signifie concrètement que Snapchat préfère se passer d’utilisateur plutôt que de proposer des solutions fonctionnelles.

Rudy Huyn, développeur de l’application 6apps pour Windows Phone, explique : « D’après ce que j’ai compris, la demande ne vient pas de Snapchat. La suppression de l’App du Store a été une décision de Microsoft, que j’ai validée aussi puisque des comptes commençaient à être bloqués définitivement […] Pour ma part, c’est toujours embêtant de voir une de ses apps retirée, mais mes 6apps sont là pour aider les réseaux sociaux et l’ensemble des utilisateurs WP qui les souhaitent. Après, si le réseau en question ne souhaite pas ces utilisateurs, je ne peux rien faire ». Il ajoute : « J’attends de voir s’ils vont commencer à porter de l’intérêt à leurs utilisateurs Windows Phone, soit en fournissant une application officielle, soit une API et dans ce cas, 6snap sera déjà prête à l’accueillir ».

Est-ce que la sécurité est vraiment le maitre mot de cette guerre lancée par Snapchat où est-ce qu’une autre opération se cache là derrière ? La balle est clairement dans le camp de l’éditeur et il ne reste plus qu’à savoir ce qui va en ressortir.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGalaxy J : une nouvelle entrée de gamme pour Samsung
Article suivantXiaomi : sa valorisation passe à 45 milliards de dollars

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here