Snapchat devient à Snap, avec le lancement de lunettes connectées en prime

Snapchat vient d’annoncer son changement de nom. Désormais, son nouveau nom est tout simplement Snap. Parallèlement, des lunettes connectées ont été présentées.

Il se murmure depuis un certain temps déjà que Snapchat est en train de chercher à se diversifier. C’est ainsi que le rachat de Vurb semblait indiqué une volonté de se lancer dans la recherche, la publicité et les offres de proximité. En effet, depuis que des rumeurs de lunettes de réalité virtuelle circulent, c’est tout le modèle économique de l’entreprise qui semble être remis en question. Cela vient d’être confirmé avec l’annonce de l’arrivée de Snap.

En effet, l’entreprise Snapchat vient de disparaitre pour être remplacée par Snap. Ce changement de nom va bien au-delà du simple changement d’appellation. Cette mue amorce en fait une transformation en profondeur avec un élargissement des activités de la société.

Présentation de Spectacles, les lunettes connectées de Snap
Snapchat devient à Snap, avec le lancement de lunettes connectées en prime

Parallèlement à l’annonce de son changement de nom, Snap a en effet présenté les Spectacles, son premier dispositif wearable, des lunettes connectées. Cette officialisation confirme donc en partie les rumeurs qui évoquaient la préparation de lunettes de réalité virtuelle, des bruits de couloir qui étaient étayées par l’intégration de Snapchat dans le Bluetooth SIG (Special Interest Group), le consortium en charge du standard de communication sans fil.

Une petite vidéo présente les Spectacles, des lunettes connectées qui prennent la forme de lunettes de soleil équipées d’une caméra. Dans un article de fond publié dans le Wall Street Journal, Evan Spiegel, le fondateur et patron de Snapchat, explique sa démarche, son intention de trouver de nouveaux leviers de croissance, d’élargir le champ d’activités de l’entreprise.

Concrètement, les Spectacles sont équipés d’une petite caméra positionnée sur leur monture des lunettes. Elles sont équipées d’un unique bouton. Avec son optique grand-angle de 115 °, elles permettent de filmer tout ce que le porteur des lunettes voit lui-même et de partager le contenu filmé sur un smartphone pour partager par la suite les vidéos filmées sur Snapchat et certainement d’autres médias.

Une comparaison avec les Google Glass

La présentation des Spectacles fait bien évidemment penser au Google Glass. Les deux projets seront inévitablement comparés. Première grosse différence, alors que les lunettes de Google étaient proposées à 1 500 dollars dans leur mouture Explorer Edition, les lunettes de Snap sont annoncées à 130 dollars à leur sortie cet automne.

En présentant les Spectacles sous l’angle de la mode, Snap compte suivre la voie qu’Apple a empruntée avec ses montres connectées Apple Watch. Preuve de cette association d’idées, Evan Spiegel n’a pas hésité à prendre la pose pour se faire photographier par Karl Lagerfeld avec une paire de Spectacles sur le nez.

Dans un premier temps, il se dit aussi que Snap proposera de petites séries pour évaluer le terrain et savoir si le public va adhérer à son nouveau produit. Des séries limitées pourraient aussi susciter un certain engouement en raison de la rareté des produits.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentProject Andromeda : la fusion de Chrome OS et d’Android se précise
Article suivantUn router sans fil Google WiFi présenté la semaine prochaine
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here