Snapchat s’octroie quotidiennement plus d’utilisateurs que Twitter

À elle seule, la question de la longueur maximale des tweets qui alimente l’actualité depuis de nombreux mois reflète la crise identitaire que Twitter est en train de traverser. Sa mue pour se rapprocher de Facebook a été un autre indicateur du malaise que rencontre actuellement le service. De leur côté, ses concurrents continuent à séduire les utilisateurs, notamment Snapchat.

Twitter annonce 310 millions d’utilisateurs actifs mensuels, mais ne donne aucun chiffre au sujet du nombre d’utilisateurs actifs quotidiens. Pour estimer ce chiffre, l’agence Bloomberg s’est appuyée sur une information communiquée par le site de microblogging lors de la présentation de ses derniers résultats, à savoir que 44 % de ces utilisateurs mensuels se connectent quotidiennement à ses services. De fait, l’agence estime qu’ils sont aujourd’hui quelque 140 millions d’utilisateurs à tweeter quotidiennement. De son côté, Snapchat compterait 150 millions d’utilisateurs actifs chaque jour. En clair, au niveau des utilisateurs quotidiens, Snapchat devance désormais Twitter.

À l’opposé, il n’y a pas photo au niveau des revenus. Le service de messagerie éphémère n’a généré que 59 millions de dollars l’année dernière alors que le site de microblogging a engrangé 2,2 milliards de dollars. Malgré cette grande différence, les investisseurs sont nettement plus séduits par le service qui enregistre un franc succès auprès des 12-25 ans. C’est comme cela qu’ils injectent des sommes folles dans Snapchat, au point de valoriser l’entreprise à plus de 20 milliards de dollars.

Ce qu’il faut comprendre à ce dépassement de Twitter par Snapchat, c’est que le site de microblogging est véritablement en perte de vitesse. Il paie sa complexité et son manque d’innovation. Jack Dorsey, le patron de Twitter, a d’ailleurs concédé mercredi que le service de messagerie de Snapchat est « très moderne ». C’est un aveu que la popularité de l’entreprise s’essouffle, ce qui explique aussi que sa capitalisation boursière qui atteignait 40 milliards de dollars fin 2013 n’est aujourd’hui plus que de 10,4 milliards de dollars.

Cet état de fait est également le reflet des modèles économiques et du potentiel de monétisation des utilisateurs à terme. En clair, 10 ans après son lancement, Twitter n’est pas encore mort, mais semble déjà être en bout de course.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir par désactiver votre bloqueur de publicité.