Accueil » Science » Solar Impulse 2 : 1 465 km pour un premier record du monde

Solar Impulse 2 : 1 465 km pour un premier record du monde

En parcourant 1 465 km lors de la seconde étape de son tour du monde, l’avion solaire Solar Impulse 2 (SI2) a battu un premier record du monde de distance.

C’est de l’aéroport de Mascate, capitale du Sultanat d’Oman, que l’avion solaire Solar Impulse 2 (SI2) a décollé mardi matin 06h35 (02h35 GMT) pour rejoindre Ahmedabad. C’est après un peu moins de 16 heures de vol, et après avoir parcouru 1 465 kilomètres, que Bertrand Piccard s’est posé dans la principale ville de l’État de Gujarat, dans l’ouest de l’Inde.

En parcourant cette distance, Bertrand Piccard, l’initiateur du projet Solar Impulse, a battu un premier record de ce tour du monde par étape. Ce nouveau record doit encore être validé par la Fédération Aéronautique Internationale.

Le précédent record homologué date de 2013, lorsque le pilote André Borschberg avait parcouru 1 386,5 kilomètres lors de sa traversée des États-Unis alors qu’il était aux commandes de Solar Impulse 1.

Ce record du monde de distance devrait encore être battu plusieurs fois par Solar Impulse 2 lors de son tour du monde, notamment lorsqu’il survolera le Pacifique et l’Atlantique.

Alors que le périple de Solar Impulse sera de 35 000 kilomètres à une vitesse comprise entre 50 et 100 m/h, c’est fin juillet/début août que l’avion solaire devrait se reposer à Abou Dhabi après 25 jours de vol effectif entrecoupés d’escales.

Ce tour du monde est prévu en 12 étapes. La prochaine étape, la troisième, sera en direction de Varanasi, toujours en Inde. Le décollage est prévu samedi, si les conditions météo le permettent.



Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Solar Impulse 2 a traversé l'Atlantique sans escale, une prouesse réalisée par Charles Lindbergh 90 ans plus tôt

Comme Charles Lindbergh, Solar Impulse 2 a traversé l’Atlantique sans escale

Solar Impulse 2 a traversé l’Atlantique sans escale, une prouesse réalisée par Charles Lindbergh 90 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *